9782811201081

 

Édition : Milady

Parution : 2009 pour la traduction

Classement : Fantastique

Résumé du tome 4 : On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou, bien sûr ! Pourtant, il y a des tas de filles dans ma tranche d’âge qui n’arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c’était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demandait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c’était un homme ordinaire, j’aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui, no problemo, je vois très bien, mais sortir… Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non ! On a beau être dans une histoire d’horreur, il y a des limites !

La saga d'Anita Black ne comportant pas moins de 13 tomes, je vais parler des volumes 4 et 5 dans un seul article. Ce sera plus simple pour moi et, je l'espère, un peu moins rébarbatif pour vous. Lunatic Café et Le Squelette Sanglant restent dans la veine des trois premiers tomes des aventures de notre tueuse : pas mal d'humour, 120 litres de sang, 29 kg de chair, une touche de féminité, quelques pointes de sensualité. Le suspens est plus ou moins là, l'action présente à chaque page. J'apprécie de plus en plus les personnages secondaires de la saga de madame Hamilton. Dans Le Squelette Sanglant, j'ai été particulièrement ravie de retrouver Larry en véritable apprenti de notre héroïne toujours un peu timbrée. Pour tout vous dire, le cinquième tome m'a laissé un souvenir moins agréable que le volume suivant. Le sixième opus m'a vraiment accrochée - Jean-Claude dans une baignoire y étant peut-être pour quelque chose-. Détail rigolo : on va faire une petite excursion vers le monde de Merry Gentry avec la présence de Faes.

Toujours aussi distrayants, les tomes 5 et 6 ne m'ont pas déçue. Je trouve même que la qualité augmente légèrement, surtout concernant la psychologie des personnages. Bref, j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite parce qu'en ce début d'automne j'ai bien besoin de me changer l'esprit... genre je m'imagine moi-même comme une guerrière forte et insolente qui exterminerait les monstres mais bien sur la Vorace, mais bien sur...

 

NOTE GLOBALE : 13 / 20