Culturo-voraces team

Oyé, oyé n'oublie pas...

...qu'il y a un concours en cours. Si tu n'as pas encore participé, n'hésite pas !

Posté par AlterVorace à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 avril 2014

La maman de Mokka travaille à la maison– Stephanie François & Sophie Verhille


cb9dd1_db2ff4c8c4584fbe8eb525f527cd1bf5

 

Édition : Les éditions P'tit Baluchon

Parution : mars 2014

Genre : Album jeunesse dès 3 ans

 

Tous les parents qui travaillent à domicile le savent, pas simple de gérer les heures de boulot tout en ayant des enfants. Ces derniers ne comprennent pas toujours que papa ou maman ne puisse pas être disponible alors qu'ils sont « là ». Aussi, quand j'ai eu l'opportunité de découvrir un album pour enfant qui traite justement de la situation, je n'ai pas hésité une seconde.

Mokka est un petit garçon de six ans qui se pose beaucoup de questions sur le métier de sa maman. En effet, celle-ci travaille à la maison. Mokka va essayer de comprendre pourquoi sa maman n'est pas toujours aussi disponible qu'il le voudrait.

Soyons francs -tu connais mon honnêteté quand on parle bouquin...-, j'ai été déçue. L'album La maman de Mokka travaille à la maison ne remplit que le minimum de ce qu'on attend de lui. Rien de plus. Alors oui, l'ouvrage explique à l'enfant la situation de manière très claire mais les explications ne peuvent qu'être claires puisque l'album ressemble à un outil pédagogique mais pas à une histoire pour enfants, dans le sens que le tout est totalement dénué d'humour et de fantaisie. Bien écrit et bien dessiné mais sans le petit plus qui fera de l'ouvrage autre chose qu'un « truc » sur lequel s’appuyer pour aborder le sujet du travail à la maison.

De manière personnelle, un aspect du livre m'a gênée. On nous montre plusieurs exemples différents : la maman de Mailou a un poste à responsabilités et finit tard le soir. Elle n'est presque jamais à la maison. Pour ce cas de figure, Mailou explique que ce n'est pas facile de ne pas voir souvent maman mais qu'ainsi, elle gagne beaucoup d'argent et peut lui faire plein de cadeaux. A l'opposé, on a Elie dont la mère est parent au foyer, là la fillette explique que maman est tout le temps sur son dos mais qu'elle est aussi toujours disponible pour elle.

Je ne vais pas le cacher, ces exemples m'ont agacée parce que la caricature est un peu trop poussée. La maman qui travaille ne le fait pas pour faire vivre sa famille, non, cela lui permet d'acheter des cadeaux pour son môme. Sachant que beaucoup de mères travaillent pour payer les factures, sont donc souvent absentes ET ne peuvent pas acheter plein de cadeaux à leurs enfants, j'ai trouvé ça dommage. Quant à la mère au foyer, elle est TOUJOURS disponible. Mouais. Limite.

Pour ce qui est des papas -à part celui de Makko qui travaille la semaine mais on n'en sait pas vraiment plus-, ce sont les grands absents. Maman est au foyer donc l'enfant de ne va pas en périscolaire, maman travaille donc l'enfant va à l'étude du soir. Voilà la manière dont le livre présente les choses.

On peut toujours décider que ce n'est pas le sujet de l'album et que les exemples ne servent qu'à montrer au petit lecteur qu'une maman travaillant à la maison a ses avantages. Sauf que même en faisant abstraction de tout cela, je trouve l'ouvrage bien léger. Surtout que malgré son petit format -17 cm par 21cm -, sa brièveté -36 pages dont plusieurs de jeux- et sa couverture souple, il coûte 12 euros. Un peu cher pour un simple support pédagogique plus utile que ludique.

 

Note Globale : 07 / 20

Posté par AlterVorace à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »