Culturo-voraces team

02 février 2016

Mardi sur écran : The Magicians – Pilote de série

 

The_Magicians_2016

 

 

Pays : Etat-Unis

Date  : 16 décembre 2016 (pour l'épisode)

Genre : Drame, fantastique

Chaîne de diffusion : SyFy US

Crée par : John McNamara

Format : 52 min

Avec : Plein de gens que je ne connais absolument pas mais bon ça veut rien dire... Si ?

 

Après un clown pathétique la semaine dernière, je me suis dit Tiens et si je choisissais un truc qui sente, à priori, le Clearasil et le Scorpio ? Bien entendu pour que laisser une place au hasard, j'ai éviter de trop me renseigner. Mais en lisant :

« A peine âgés de 20 ans, des étudiants en magie découvrent que le monde fantastique dont on leur parle depuis leur enfance est bien trop réel et dangereux pour l'humanité. »

j'avoue que j'avais bon espoir de me marrer. Le fait est que cette série est une adaptation d'un bouquin que je ne connaissais pas, écrit par un certain Lev Grossman et paru en France en 2010.

 

vlcsnap-2016-01-29-14h49m56s385

 

Et au début, j'ai effectivement bien rigolé. Parce que ma première intuition était simplement terrifiante : j'ai pensé être en présence d'un mauvais hybride. Comme le bambin monstrueux d'une alliance entre Gossip Girl et Harry Potter. Sauf que ce n'est pas cela. En vérité, la série possède du potentiel, vraiment. Avec des pépites culture pourrie à l'intérieur.

 

vlcsnap-2016-01-29-14h44m20s209

 

Prenons le temps de voir le bon côté des choses -oui, oui j'en suis capable-. Les hommages... A Harry Potter bien entendu, avec le coup du monde magique ignoré de tous, l'école -même si ici c'est une université- pour sorciers, l'idée que le héros a sans doute un secret mystérieux, toussatoussa. Mais des clins d’œil, il y en a à la pelle, à Narnia entre autres, et ces références assumées sont plutôt agréables. Ensuite le scénario en lui-même a réussis à m'embarquer, peu importe les faiblesses de ce pilote, j'ai envie de savoir la suite.

 

01

 

Car des défauts, ce premier épisode en a : le jeu des acteur, peu subtil, et la réalisation, chiante alourdissent une atmosphère qui ne joue pas assez le jeu de l'ironie. Et c'est bien dommage.

Finalement ce pilote est à la croisée des chemins. Soit la série ne repose pas seulement sur ces références et livrera un scénario vraiment solide qui permettra d'en faire une œuvre sympathique, soit elle penchera carrément du côté de la culture pourrie. Parce que The Magicians fait parfois franchement sourire. 

 

vlcsnap-2016-01-29-14h31m32s092

 

Avec son héros à mèche...

 

vlcsnap-2016-01-29-14h39m16s149

 

...un cadavre qu'on dirait le père noël...

 

Ahahaha

 

...ou encore une scène de sexe carrément pathétique.

 

Reste que je suis intriguée : je veux savoir ce que cela va donner. Au moins pour le deuxième épisode. Promis, ami lecteur, je te tiens au courant et t'écrirai une petite bafouille à cette occasion.

 

NOTE GLOBALE : 11 / 20