19 avril 2013

Le vendredi c'est culture pourrie : dents longues, lancer de cheval et guerre de Sécession.

On a tous eu des journées où on n'a qu'une envie : aller se mettre sous la couette et dormir jusqu'au lendemain. Chez les CulturoVoraces, on a un autre remède, la Soirnar -oui, oui avec une majuscule-. C'est ainsi qu'après une journée harassante, AlterVorace m'appelait pour me proposer de regarder un film qui nous interpellait depuis un bon moment : Abraham Lincoln, chasseur de vampires -si, si c'est un vrai film-. Donc, aujourd'hui ami lecteur, je t'emmène au pays des grands espaces, boire une citronnade et faire une overdose de pumpkin pie -pour ceux qui n'auraient pas encore compris, on va aux Etats-Unis-.

abraham-lincoln-chasseur-de-vampires-photo-4eeb18337b4e5

Tout commence avec le vieil Abraham Lincoln, assis à son bureau, devisant sur l'histoire et noircissant les pages de son mystérieux journal. Journal qu'il va laisser à son ami Henry, dont je te parlerai plus tard.

vlcsnap-2013-04-11-14h42m49s244
Je suis vieux, mais j'écris mon journal intime

Puis nous faisons un saut dans le temps, quand notre héros barbu était un tout jeune garçon innocent qui s'amusait à couper du bois -on est en 1818 je te rappelle, il n'y avait pas de PS3-. Un jour, voyant son ami Will se faire fouetter par un marchant d'esclaves puant, Abraham n'écoutant que son courage, vole au secours de son ami.

vlcsnap-2013-04-11-14h47m14s73
Toi aussi laisse tes enfants jouer avec une hache

Évidemment il se fait botter le cul, mais son père intervient et frappe alors le méchant bourreau d'enfant. Sur ces entrefaites, arrive le boss du méchant, j'ai nommé Jack Barts, porteur de lunettes moches de son état et psychopathe en puissance. Cet agréable gentleman exige alors du père d'Abraham qu'il lui rembourse sa dette, ce que ce dernier ne peut évidemment pas faire.

vlcsnap-2013-04-11-14h55m24s112
Barts et ses lunettes moches

A la nuit tombée, alors que ses parents dorment tranquillement, Abraham entend du bruit à l'extérieur. La porte s'ouvre et le jeune garçon voit alors entrer une silhouette chapeautée qui n'est autre que Barts -et pas le chat de Shrek, donc-, venant rendre une petite visite nocturne à la mère d'Abraham, pour lui insuffler une maladie étrange que personne ne pourra guérir.

vlcsnap-2013-04-11-15h03m03s75
Je vais tuer ta maman, Abraham !

vlcsnap-2013-04-11-15h05m19s172
Je crois que je vais trépasser

Pendant l'enterrement de sa défunte femme, M. Lincoln fait promettre à son fils de ne pas faire de bêtises -genre le gamin il va essayer de buter Barts avec ses petits poings-.

vlcsnap-2013-04-11-15h08m08s39
Papa Lincoln et son arcade sourcilière proéminente

Neuf ans plus tard, on retrouve Abraham qui a bien grandi, mais qui a encore vécu un drame, puisque son père est décédé à son tour -je dirais même deux drames vu la tête qu'il se paye-.

vlcsnap-2013-04-11-16h11m39s19
Abraham ou le fils caché d'Almonzo de la petite maison dans la prairie

N'étant plus lié par sa promesse, notre héros décide de se venger. Il cherche donc un peu de courage dans un bar, où il croise brièvement son futur ami Henry. Puis il va se planquer sous un ponton pour tendre une embuscade à Barts. N'écoutant que son courage abreuvé de whisky, Abraham sort son pistolet et tire sur le méchant. Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit que son ennemi ne mourrait point ! S'ensuit alors une bagarre toute pourrie où Barts se prend une balle dans l’œil et tombe à terre. Abraham le croyant mort, se détourne pour jeter son revolver dans l'eau, mais alors qu'il revient sur ses pas, horreur ! Barts a disparu ! Visiblement, se prendre une balle en pleine poire a un tantinet énervé notre amoureux des lunettes à la John Lennon, puisqu'il sort ses crocs et agresse notre héros un peu benêt.

vlcsnap-2013-04-11-15h31m38s84
Barts et ses crocs

vlcsnap-2013-04-11-15h40m50s221
Je m'appelle Abraham, et je suis poursuivi par un méchant

Heureusement, Henry et ses yeux globuleux arrivent et sauvent le pauvre Abraham qui ne comprend rien à ce qu'il se passe et perd connaissance. Le lendemain, il se réveille dans une maison inconnue. Alors qu'il part en quête de quelqu'un qui pourrait lui expliquer les raisons de sa présence ici, il entend des cris de femme. Décidément très courageux, il s'arme d'un chandelier, prêt à sauver la demoiselle en détresse. Sauf qu'en fait, c'est juste Henry qui baise avec une catin.

vlcsnap-2013-04-11-15h43m50s218
Oups, j'ai rien vu !

Après avoir assisté à cette petite scène où il a certainement vu une femme nue pour la première fois, Abraham fait enfin connaissance avec le mystérieux Henry, qui lui apprend l’existence des vampires. Bien entendu, il va lui falloir un peu de temps avant d'assimiler l'info. Le jeune homme demande donc au concurrent direct dans le concours de lunettes moches, de tuer Barts.

vlcsnap-2013-04-11-15h48m04s195
Bonjour, tu as vu mes lunettes moches et mon air mystérieux ?

Henry accepte alors de former Abraham à l'art de la chasse aux vampires, s'il promet d'oublier sa vengeance et de passer sa vie à les chasser, au détriment de sa vie personnelle. Abraham accepte et l'entraînement commence.

vlcsnap-2013-04-11-16h55m37s36
Toi aussi apprend à couper des arbres en un coup avec Henry

vlcsnap-2013-04-11-16h56m02s52
J'ai beau être matinal, j'ai mal

vlcsnap-2013-04-11-16h56m30s58
Tu as vu comme je manie bien ma... hache ?

Une fois rompu aux techniques de combat à la hache, Abraham part à Springfield manger des Donuts poursuivre ses études de droit. Il fait alors connaissance avec Joshua Speed, qui l'embauche dans son magasin.

vlcsnap-2013-04-11-16h05m25s112
Beetlejuice ? Non, Joshua Speed.

A la nuit tombée, et quand Henry lui envoie un nom, notre jeune premier part à la chasse aux vampires. Puis un jour, la jolie Mary Todd vient faire quelques emplettes dans le magasin où il travaille. Bien entendu, ils tombent amoureux au premier regard -ben oui-, et ils vont se tourner autour quelques temps.

vlcsnap-2013-04-11-16h14m42s223
Mary, sous le charme d'Abraham -on se demande bien pourquoi-

Abraham accumulant les morts sur son passage, la nouvelle ne tarde pas à arriver aux oreilles du grand MéchantMéchant chef des vampires -Adam- et de son acolyte blonde -Vadoma-. Ces derniers vont alors vouloir connaître celui qui décapite leurs semblables. Pendant ce temps, Abraham commence à faire campagne pour les élections, et se révèle un brillant orateur. Après une harangue publique, Abraham rencontre son mentor, qui va lui donner le nom de celui qu'il rêve de tuer depuis son enfance : Jack Barts. Et là, ami lecteur, nous avons assisté à une scène magique. La poursuite entre Abraham et Barts au milieu d'une horde de chevaux lancés à toute vitesse, où le vampire balance littéralement un cheval en direction du jeune chasseur.

vlcsnap-2013-04-11-16h57m55s136
Le lancer de cheval, future discipline aux JO des vampires.

Note tout de même qu'Abraham, pourtant humain, se relève tout fringant après s'être pris un cheval en pleine tronche. Mais bien sûr. Une fois Barts éliminé, le chasseur part à la recherche d'Henry et le trouve... En train de sucer le sang d'un sale type. Le vampire explique alors à son protégé qu'il cherche à tuer Adam, car c'est lui qui l'a transformé et qu'il a également tué sa chérie -quelle originalité, messieurs les scénaristes-. Abraham, un peu énervé par cette révélation, abandonne son mentor à son triste sort et s'en va demander sa dulcinée en mariage -et sans boîte pour la bague en plus-.

vlcsnap-2013-04-11-17h14m16s235
Demande en mariage au clair de lune

vlcsnap-2013-04-11-17h14m48s31
Vu que je vais être déshonorée, autant me marier

vlcsnap-2013-04-11-17h12m16s55
C'est mignon, il ne manque plus que Pongo et Perdita

Après cet intermède tout mignon, Speed, Abraham et Will -le copain de notre héros tu te rappelles?- partent à la chasse aux vampires. Ils se prennent une déculottée, mais parviennent à s'échapper. Puis le chasseur abandonne sa hache et devient président des Etats-Unis. Vadoma -la méchante vampire blonde- se déguise alors en soubrette cochonne et s'infiltre à la maison blanche pour insuffler la même maladie qui a tué la mère d'Abraham... à son fils -oh la méchante !-.

vlcsnap-2013-04-11-17h19m40s149
La soubrette cochonne aux dents longues

Le petit garçon meurt et papi Lincoln et sa hache reprennent du service. Il réussit à buter le grand méchant pendant que sa femme part soigner les blessés à la guerre. Vadoma rend également son dernier souffle sous le coup de fusil de Mme Lincoln. Admire-moi ça :

vlcsnap-2013-04-11-17h26m43s11
Oui, oui, c'est bien une petite épée au bout d'une chaîne en argent

La guerre prend fin, et nous retrouvons le vieil Abraham Lincoln où nous l'avions laissé au début : devant son bureau à écrire. Il confie alors son journal à Henry et part voir une pièce de théâtre avec sa femme. La fin, on la connaît tous -il se fait buter pendant la pièce, au cas où tu ne le saurais pas-.

Et voilà, ami lecteur, j'espère que cet article à rallonge t'a plu et que tu mesures l'ampleur de notre abnégation. Sur ce, je te dis à bientôt pour un prochain culture pourri.


Commentaires sur Le vendredi c'est culture pourrie : dents longues, lancer de cheval et guerre de Sécession.

    Oulala ce film est quand même infâme. Le lancer de cheval par exemple je ne m'en suis toujours par remise. Ni la coiffure d'Abraham. Bon article copine

    Posté par AlterVorace, 19 avril 2013 à 08:23 | | Répondre
    • Oh, moi non plus je ne m'en suis pas remise, je te rassure...

      Posté par Ema1, 19 avril 2013 à 09:23 | | Répondre
  • J'ai beaucoup ri même si j'avoue avoir eu du mal à suivre tout l'histoire !!! Je vois que comme AlterVorace, tu es aussi une inconditionnée des Inconnus

    Posté par Sephirotha18, 19 avril 2013 à 09:18 | | Répondre
    • Et encore, je n'ai pas parlé de tout ! Le film est assez bordélique c'était pas simple de retranscrire ça. Les inconnus, comment ne pas être fan ? J'ai le coffret que je visionne assez souvent j'avoue.

      Posté par Ema1, 19 avril 2013 à 09:24 | | Répondre
  • Comme toujours c'est toujours très amusant de "regarder" un film avec toi. J'aime surtout les commentaires en dessous des photos...

    Posté par doriris1970, 19 avril 2013 à 09:54 | | Répondre
  • J'avais pas envie de voir ce film à sa sortie. Je suis maintenant convaincue grâce à toi que je ne le regarderai jamais ! Merci pour ce temps gagné ^^.

    Posté par Tomoega, 19 avril 2013 à 13:51 | | Répondre
  • Très belle critique toujours aussi drôle. Qui sont les scénaristes qui ont écris un truc pareil en se disant qu'ils avaient une idée super originale : se prennent-ils au sérieux...ou pas?

    Posté par lady1407, 19 avril 2013 à 19:40 | | Répondre
  • Ta critique est toujours aussi hilarante, mais tout de même ! Quelle infamie ! Quel horreur !!! Comment fais- tu pour t'infliger cette chose ! J'ai mal pour toi ! Car je pense que c'est une vraie torture ! Rien que les images me donne envie de***** les scénaristes, parfois ça ne va pas fort la dedans.........Euh pourquoi j’ai c'est l’impression que c'est du tout et du n'importe quoi !!!

    PS: Les filles, cette chronique m'as complètement déboussolée ou plutôt les images car j'étais sûre que j'avais posté ce com. depuis 10 h du matin !!!!

    Posté par Elegnia, 19 avril 2013 à 23:58 | | Répondre
  • Je me souviens quand tu est allée le voir chez Alter et que tu ne savais pas encore dans quel catégorie il finirait, et je vois que ça nous à donner une superbe culture pourrie. Et en tout cas maintenant je n'ai aucunement envie de le voir ! L'histoire à l'air d'être un grand n'importe quoi, ils ont fumer quoi les scénaristes sérieux ?

    Posté par MinSooTae, 20 avril 2013 à 10:13 | | Répondre
  • Je l'ai vu aussi ce film, et en plus au cinéma parce que 'il n' y avait vraiment rien à voir d'autre' à part des comédies française que je ne supporte pas! Eh bien j'ai plus ri qu'autre chose devant ce ''film'', personnages sans charisme, situation grotesque, une véritable abomination! le passage avec le cheval m'avait aussi fortement choqué!

    Posté par noda, 23 avril 2013 à 10:59 | | Répondre
Nouveau commentaire