I-Frankenstein-Movie-Poster

 

Pays : Australie - États-Unis

Date de sortie : 29 janvier 2014

Genre :Épouvante-horreur, action

Réalisation : Stuart Beattie

 

Tu commences sans doute à bien nous connaître ami lecteur... Et en lisant le synopsis qui va suivre, tu penseras que tout cela sentait tout de même le Culture Pourrie du vendredi. Et tu aurais raison.

Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu'à aujourd'hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l'a mené jusqu'à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire sans merci entre deux clans d'immortels. Adam va être obligé de prendre parti et de s'engager dans un combat aux proportions épiques.

Honnêtement, je pensais que le film de Beattie irait rejoindre les autres nanars. Pourtant avoir le « privilège » de recevoir le label si peu convoité de Culture Pourrie n'est pas donné à tous les navets. Nan. Pour cela il faut que moi et/ou Ema on ait de la tendresse pour l’œuvre en question. Ou, à défaut, que ce soit tellement absurde que le rire l'emporte sur tout le reste. Si un nanar est aussi un navet, un navet est rarement un nanar. Tu me suis ?

Bref, tu auras compris que I Frankenstein est un navet. Mais un vrai de vrai, hein.

Au départ, le film est une adaptation d'un comics de Kevin Grevioux. Bon je ne connais pas la bd mais vu que l'auteur a participé à l'adaptation, je suppose que le scénario ne trahit pas l'original. Il aurait peut-être dû d'ailleurs.

 

I-Frankenstein-Zero-Cover2-Small-KG

 

Tout commence par la mort du docteur Frankenstein, sa créature se retrouve alors mếlé malgré lui à une guerre entre les méchants démons tous moches et les gentilles gargouilles toutes moches aussi. Sauf que ces dernières protègent l'humanité au nom de Dieu.

 

gargouille en pas moche

Gargouille en version pas moche

garhouille

Gargouille version moche

démon moche

Les démons tout moches

Même qu'ils font partie de l'Ordre de la Gargouille -tu as le droit de rire, nous on s'est pas gêné- dirigé par une reine, Leonore. Cette dernière retrouve les notes scientifiques du docteur Frankenstein et les met dans un coffre. 

Reine des pommes

Leonore reine des pommes de l'Ordre de la Gargouille

Quant à Adam -la créature- il ne veut pas s'en mêler alors il part -au soleil couchant- vivre tout seul. De temps en temps, il zigouille les méchants démons qui sont venus le chercher. Voilà.

200 ans après, Adam va dans une ville toute gothique. Puis il se retrouve de nouveau entre les démons et les gargouilles. Sauf qu'il y a une blonde dans l'histoire, scientifique, qui lui donne envie d'aider l'humanité -pouvoir du nichon enclenché-.

Bon alors... Comment dire... Déjà on a le droit à Gédéon la gargouille, ça te donne une idée du truc. Sinon y a plein de bastons. Puis... Ben voilà. Quand les démons meurent y a des effets spéciaux à base de flammes (rapport à l'enfer toussa). Quand c'est une gentille moche gargouille qui meurt ben tout pareil sauf que cette fois c'est genre lumière bleu qui monte au ciel. (Rapport au paradis.) Oui, oui, je sais, tant de subtilité est renversante. Les combats sont aussi joliment chorégraphiés que peut l'être la performance de tata Georgette au mariage de la cousine Sophie. En moins originale peut-être. Ça fait dans la surenchère mais surtout pas dans le truc sympa visuellement.

exagéré

Des combats bof bof...

attaque

...qui font de la surenchère.

Plus sérieusement, le problème est que pour un film d'action supposé nous en mettre plein à la tronche il nous envoie juste du sable qui pique les yeux. C'est fade et grotesque à la fois. Le pire c'est quand le réalisateur essaie de nous émouvoir... Il se contente de nous foutre un air de violon. Puis c'est tout. Et c'est dur pour un violon tout seul de susciter l'émotion dans un film.

Coté acteurs, le calme plat. On a le droit à un Adam/Frankenstein dont on retiendra surtout l'absence d'intérêt. La scientifique, ben... elle est blonde. À part ça je ne vois pas. Le méchant est méchant. Voilà.

 

lambert

Finalement la seule chose que j'ai trouvé vachement bien dans ce film c'est la bande-annonce de Pompéi durant laquelle on a grave bavé sur Kit Harington -le magnifiiiique Jon Snow- avec Ema. Ouais.

33e68_harrington-blog-jpg_202623

Miam, non ?

NOTE GLOBALE : 03 / 20