beauty_350

 

 

Édition : Avon

Parution : 2011

Genre : romance qui froufroute graaaave

 

Pour certains, faire une folie correspond à un excès de vitesse, pour d'autres à boire trop de mojitos ou même à coucher avec l'homme qu'il ne faut pas. Malgré ma vie de mère de famille bien sous tout rapport, il m'arrive parfois moi aussi d'avoir l'envie prodigieuse de poser mes orteils boudinés sur les limites que me fixe ma morale. Tu veux savoir ce que j'ai fait de si extraordinaire à mes yeux ? J'ai lu le deuxième tome d'une série avant de lire le premier. Oui, je sais, mes prises de risque sont légendaires. Plus sérieusement ami lecteur, c'est une choses que je ne fais JAMAIS. Vraiment. Sauf que j'avais lu la chronique de Chi-Chi sur l'ouvrage en question et que je n'ai pas eu le courage de résister à la tentation. Tu vas me demander pourquoi, et je vais te répondre que le résumé explique ce phénomène :

Piers Yelverton, Earl of Marchant, lives in a castle in Wales where, it is rumored, his bad temper flays everyone he crosses. He's a Beast. Miss Linnet Thynne is one of the most exquisite young ladies ever to grace London's ballrooms. She's a Beauty. But wait—there's more! Piers is a doctor: brilliant, lame, and impossible to get along with. There's a version of him on Fox TV, named after a habitation. Linnet has been involved in a scandalous flirtation with a prince, and everyone in the ton thinks she's carrying a royal child: she needs a husband.

Piers Yelverton, comte de Marchant, vit dans un château du Pays de Galles où, selon la rumeur, sa mauvaise humeur fustige quiconque le croise. C'est une Bête. Mlle Linnet Thynne est l'une des plus exquises et gracieuse débutantes a fréquenter les salles de bal londoniennes. C'est une Beauté. Mais attendez - il ya plus ! Piers est médecin : brillant, boiteux, et il est impossible de s'entendre avec lui. Il y a une version de lui sur Fox TV, dont le nom rappelle celui d'une habitation. De son côté, Linnet a été impliquée dans un scandale avec un prince, et tout le monde, dans la bonne société, pense qu'elle porte un enfant de sang royal : elle a besoin d'un mari.

Nous avons donc de la romance qui froufroute inspirée de deux monuments à mes yeux : le conte -mon préféré- de la Belle et la Bête et le personnage si attachant de Docteur House. En ouvrant When the beauty tamed the beast, je savais que deux choses pouvaient arriver : la pire des déceptions ou le plus grand enchantement. Comment te le dire sans tergiverser ami lecteur ? Ça froufroute gravement bien ce bouquin. Et tout repose sur la plume de madame James. Elle est parvenue à nous rendre ses personnages à la fois drôles, complexes et attachants. Les dialogues sont délicieux, les joutes entre nos héros m'ont mises en joie et la galerie de personnages secondaires rend le tout fort savoureux. Bref, si tu aimes la romance, qui froufroute ou pas, je te prie de croire que tu ne devrais pas être déçu par Piers et Linnet. Puis si tu n'aimes pas lire en anglais, ou que tu ne connais pas du tout cette langue, le roman est sorti en français avec une traduction tout à fait valable.

Depuis, j'ai lu le premier tome et s'il est sympa, il ne vaut pas cet opus. La série se compose de 5 volumes, rendant chacun hommage à un conte différent. Le prochain dans lequel je compte me plonger est The ugly Duchess. Dès que c'est fait, promis je viens t'en parler.

 

NOTE GLOBALE : 16 / 20