29 mars 2013

Hiacynthe – La Chronique des Bridgerton tome 7 – Julia Quinn

 

images

Édition : J'ai Lu

Collection : Aventures et Passions

Parution : 2010

Classement : romance régence

 

Après les innombrables louanges d’Ema et AlterVorace sur La Chronique des Bridgerton, je me suis laissée prendre au jeu à mon tour. Et je n’ai pas été déçue : en une semaine j’avais dévorée Benedict les 4 premiers tomes. Aujourd’hui je m’intéresse au 7ème tome de Julia Quinn :

Gareth entretient des relations plus que distante avec son père. Le jour où ce dernier veut le forcer à se marier, il refuse catégoriquement ; s’en suit une querelle à l’issue de laquelle le baron avoue à son fils qu’il n’est pas son géniteur. 10 ans plus tard, Gareth met la main sur le journal intime de sa défunte grand-mère « paternelle », rédigé en italien. Afin de (peut-être) découvrir les secrets de sa naissance il confit donc la traduction du journal à Hyacinthe Bridgerton, une jeune fille à la réputation de tête brûlée, qui fait la lecture hebdomadaire à son autre grand-mère : lady Danbury.

Pourquoi j’ai choisi de faire la chronique du tome dont le prénom de l’héroïne est si long et alambiqué ? Hyacinthe (impossible de l’écrire vite, sans faire une faute de frappe !), pour ceux qui n’ont pas la main verte et ne parlent pas grec (vous avez loupé votre vie !), c’est une fleur : Jacynthe en grec.

Notre œuvre commence par un prologue -et termine par un épilogue, wahou quelle originalité- assez intriguant. On a rapidement envie de savoir qui va comploter avec la démoniaque lady Danbury pour unir le soi-disant « couple le plus improbable de la saison ». Malheureusement, il n’y a que ces deux pages là qui valent VRAIMENT le coup et créent un tant soit peu de suspense.

Trois chapitres plus tard on a déjà tous les éléments sur la table : 2 protagonistes caractériels à la recherche de l’amour, quelques dialogues pétillants mais des personnages secondaires, hélas trop peu présents. Et sept chapitres plus tard : on s’ennuie. L’histoire d’amour est tout ce qu’il y a de plus banal. Habituellement, Julia Quinn réussi à nous surprendre par quelques coups du sort, des rebondissements, des scènes intenses ou embarrassantes… Mais cette fois, elle a joué la carte « banalité déconcertante ». On tourne les pages, on espère, on attend, on guette : RIEN. Et ça, je dois dire que c’est une véritable -mais bien regrettable- surprise.

La lecture n’est pas déplaisante pour autant, les personnages sont attachants (même si, moins que certains autres, dont je tairais le nom), le style d’écriture est sympa et… le « secret » de la grand-mère nous tiendrait presque en haleine ! De plus, le prologue (décidément !) est très rafraichissant, et on fini un sourire honnête aux lèvres !

De manière générale, Hyacinthe reste un livre divertissant, mais ça n'est pas -et de loin- l’histoire la plus palpitante de notre adorable famille Bridgerton.

Et quand AlterVorace me dit qu’elle a préféré Hyacinthe à Gregory (le 8ème et dernier tome) cela ne présage rien de bon pour ma prochaine lecture… On se retrouve dans quelques semaines pour en parler !

 

Note globale : 11/20

Sephoritha

Posté par AlterVorace à 08:02 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Hiacynthe – La Chronique des Bridgerton tome 7 – Julia Quinn

    Moi pareil j'ai adoré les Bridgerton...jusqu'à Francesca...

    Posté par OmniVorace, 29 mars 2013 à 15:14 | | Répondre
  • Quelqu'un a dit un jour que la saveur se perd lors de la traduction et peut être vous trouvez vous dans un cas de figure du genre "complot mondial" où l'interprète a décidé de saborder une œuvre majeure !

    Les interprètes ne sont pas toujours des gens bien, enfin moi je suis quelqu'un de bien mais j'en connais d'autres dans la profession... Enfin je ne peux développer plus mon propos sans risquer de prendre une balle perdue

    Kass

    Posté par Kass, 29 mars 2013 à 15:45 | | Répondre
  • Merci Sephoritha pour ta chronique et je me suis laisser emporter par elle, cette sensation de faire une agréable ballade.........

    Posté par Elegnia, 29 mars 2013 à 17:23 | | Répondre
  • J'avoue que j'ai bien aimé Hyacinthe, je trouve que l'auteure a eu raison d'en faire une romance très classique. Pourquoi ? Je m'explique. Je pense qu'il fait regarder les Bridgerton comme un "tout" et dans l'odre. Francesca est, à mon sens, le tome le plus profond et le plus sombre avec son théme du deuil. L'auteure reste cohérente en rebondissant sur un opus plus superficiel. A mes yeux c'est comme une respiration après Francesca. Je ne sais pas si je suis claire.
    Sinon bonne critique Sephoritha. C'est vraiment chouette que tu fasses partie de l'équipe.

    Posté par AlterVorace, 30 mars 2013 à 08:33 | | Répondre
    • Je n'ai même pas encore lu ce tome, il va falloir que je finisse cette saga un jour quand même !
      @ AlterVorace : T'as pas honte d'écorcher le pseudo de notre esclave ?

      Posté par Ema1, 30 mars 2013 à 11:30 | | Répondre
      • Esclave = corvéable à merci par définition et donc qu'ils gardent une ombre est déjà généreux de la part de leur maîtres

        Kass

        Posté par Kass, 30 mars 2013 à 15:33 | | Répondre
        • Mais tout à fait Kass, tu es la seule à avoir compris l'intérêt d'avoir un esclave mdr

          Posté par AlterVorace, 30 mars 2013 à 16:46 | | Répondre
  • Gareth et Hyachithe est le tome "de la fin" (comprendre après Colin) qui m'a le plus plu... J'aime beaucoup l'héroine qui trouve sa place dans la fratrie et le héros est très attachant comme rake ^^

    Posté par Tam-Tam, 30 mars 2013 à 15:35 | | Répondre
    • Comme toi j'ai apprécié ce volume. Et c'est vrai que Gareth m'est fort sympathique

      Posté par AlterVorace, 30 mars 2013 à 16:47 | | Répondre
  • Moi je reste sur mon avis de "ca sonne creux aprés les 6 autres tomes", même si je comprends ton raisonnement AlterVorcaes -au départ c'était une faute de frappe, mais finalement elle est plutot bien tombée -
    Et personnellement j'ai vraiment eu du mal a accrocher au personnage de Gareth... J'ai presque préféré l'histoire de sa grand-mère !

    Joyeuses pâques à tous !

    Posté par Sephirotha18, 31 mars 2013 à 12:29 | | Répondre
Nouveau commentaire