succubus nights

Édition : Milady

Parution : juillet 2011

Classement : Bit-lit / Urban fantasy

   Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de bit-lit et quand Altervorace m'a parlé de cette saga avec tant d'enthousiasme, je ne pouvais que me jeter dessus. J'ai été séduite par les aventures Georgina dans le premier tome, et j'avais hâte de lire la suite, surtout que la quatrième de couverture m'avait l'air prometteuse.

   « L'amour, ça fait mal. Et nul ne le sait mieux que Georgina Kincaid, à qui il suffirait d'embrasser son petit ami pour le vider de sa force vitale. Car Georgina est un succube, un démon qui tire son pouvoir du plaisir des hommes. C'est vrai qu'il y a des compensations plutôt sympas : elle peut changer de corps à volonté et elle est immortelle. Mais ne pas pouvoir roucouler avec le seul homme qui l'accepte comme elle est, c'est trop injuste ! Dans la librairie où elle travaille, c'est aussi un peu chaotique. Son collègue Doug a un comportement pour le moins étrange et Georgina soupçonne quelque chose de bien plus démoniaque qu'une overdose d'expressos. Et voilà que son ami immortel, un incube irrésistible, l'appelle sur une mission de séduction plus que délicate. Une fois encore, Georgina va devoir remuer le ciel et l'enfer – et vite ! »

   A peine ce deuxième tome refermé, j'ai eu envie de me ruer sur la suite. Une fois encore, j'ai été embarquée dans le quotidien de Georgina qui est loin d'être de tout repos. Dans ce tome, elle va devoir faire face à un manque de personnel à la librairie – oui dit comme ça, ça pue, mais on le vit avec elle, c'est tout naturel et bien intégré à l'histoire. Elle va également devoir gérer sa relation quasi impossible avec l'écrivain Seth Mortensen et j'ai beaucoup aimé ce côté de l'histoire, je me demande vraiment comment – et surtout si – ils vont réussir à surmonter toutes les épreuves qui leur barrent la route, sans parler du comportement de Doug, son collègue à qui tout réussit subitement. Ce tome est vraiment diversifié, il y a plein d'aventures différentes, j'ai été contente de retrouver la bande d'amis de notre jolie succube, et de faire la connaissance de Bastien, son ami incube. Alors que les héroïnes de bit-lit dures à cuire commencent parfois à me taper sur le système, j'apprécie vraiment le personnage de Georgina, à la fois forte et fragile, indécise et déterminée, je la trouve bien plus complexe et j'ai plaisir à la suivre. Les personnages secondaires sont également attachants, et comme dans toute bit-lit qui se respecte, on trouve largement de quoi satisfaire ses fantasmes. J'attends donc la suite avec impatience, mais je vais être sage et faire durer le plaisir... Enfin essayer, au moins.

   NOTE GLOBALE : 14/ 20

Ema