succubus 4

Édition : Milady

Parution : septembre 2011

Classement : Bit-lit

   Ma nouvelle mission : finir toutes les sagas commencées dans ma PAL, et il y en a pas mal. Vous risquez donc de manger pas mal de bit-lit le lundi pendant quelques temps ! Première en ligne : Georgina Kincaid.

   « Georgina a été un vilain, vilain succube, ce qui devrait être une bonne chose. Mais depuis sa rupture avec l'auteur de best-sellers Seth Mortensen, son caractère est devenu si insupportable que son patron, Jérôme, l'archidémon de Seattle, décide de la prêter à l'un de ses rivaux, et de lui faire jouer les Mata Hari par la même occasion. Mais Jérôme est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l'empêche plus de coucher avec Seth sans l'estourbir – sauf un détail : sa nouvelle petite amie. Alors que les rivalités éclatent au grand jour, Georgina semble vouloir être la seule à retrouver Jérôme et elle n'a que peu de temps avant que l'enfer se déchaîne. »

   Depuis le début de cette saga, on remarque que Georgina souhaite vivre le plus possible comme une humaine – son travail dans lequel elle s'investit à fond, son appartement, son chat... - et dans ce tome, son souhait va être exaucé. Jérôme enlevé, tous ses subordonnés perdent leurs pouvoirs : Cody et Peter – les vampires – sortent en plein jour, Hugh le démon ne voit plus les âmes et Georgina ne vole plus de vie à ses conquêtes masculines. De quoi en perdre la tête... Et en profiter ! Parallèlement à cela, Georgina est envoyée en mission au Canada pour se débarrasser d'une bande de satanistes discount et tous les démons attirés par le pouvoir, débarquent à Seattle dans l'espoir de prendre la place de Jérôme. Georgina va être la seule à vouloir retrouver son patron, mais l'affaire est loin d'être simple pour elle. L'intrigue reste légère mais tout de même bien construite et je n'ai qu'une chose à dire : ce tome marque le retour de Roman, le néphilim un brin psychopathe, mais tellement sexy ! Vivement la suite...

   NOTE GLOBALE : 15/ 20

Ema