kushiel

Édition : Bragelonne

Parution : 23 janvier 2014

Genre : Fantasy

    Comme je ne suis pas quelqu'un de très constant, j'ai encore entamé une nouvelle trilogie de fantasy. Irrécupérable, vraiment...

    « Phèdre nó Delaunay porte la marque de Kushiel, qui lui vaut d'éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance.
Enfant, elle a été vendue à un noble qui a su reconnaître chez elle ce don cruel, et elle est devenue depuis la plus convoitée des courtisanes... ainsi qu'une espionne exceptionnelle. Lorsqu'elle découvre le complot qui pèse sur sa patrie, Phèdre se lance dans une aventure épique et déchirante, semée de trahisons, et qu'il lui faudra mener jusqu'au bout pour sauver son peuple.
Laissez-vous séduire par un monde vénéneux peuplé de conspirateurs, de monarques assiégés et de seigneurs de guerre barbares... et surtout par Phèdre, une héroïne hors du commun. »

    J'ai longtemps hésité avant de commencer Kushiel, le plaisir dans la souffrance me freinait un peu. Je n'ai rien contre, mais j'avais un peu peur de la surenchère et que tout tourne autour du sexe. Bon, vu le résumé tu te doutes bien qu'il y a des scènes olé-olé, mais tout est bien dosé même quand la violence est de la partie -ben oui c'est un peu la spécialité de Phèdre-. On suit l'héroïne depuis l'enfance, lorsque sa mère la vend à une maison de la cour de nuit afin de faire d'elle une courtisane. Rachetée avant ses 10 ans par Delauney, il va lui offrir une éducation, lui apprendre l'espionnage, les langues et l'art de servir Namaah.

    L'autrice a réussi à construire un monde complexe mais facile d'accès et, bien qu'on ait un peu de mal à tout retenir au début de la lecture, on se laisse facilement embarquer dans l'univers. Les enjeux et complots politiques sont bien menés et, même si j'apprécie ce genre, heureusement tout le roman ne tourne pas autour de ce sujet. Les personnages secondaires sont bien caractérisés, particulièrement Joscelin qui est complètement à l'opposé de Phèdre et qui deviendra un de mes préférés.

    La première partie du roman est un peu longue à débuter, mais une fois passé le reste a été à la hauteur de mes attentes et je ne vais pas tarder à me plonger dans la suite.

    Note : 15/20