41kyp0n-X4L

 

Édition : Milady

Parution : janvier 2016

Genre : Romance érotique

 

      Déjà le troisième tome de cette série pleine de cow-boys et de rodéo ! Si le premier m'avait fait passer un petit moment sympa et sans prétention, l'opus suivant avait été une agréable surprise en abordant des thèmes plus variés comme la paternité. Avant d'ouvrir Chevauchée intense, j'ai donc lu attentivement le résumé :

      AJ Foster aime Cord McKay depuis toujours. Pendant longtemps, il n’a vu en elle qu’une gamine, mais elle est désormais en âge de lui avouer son attirance. Pour se rapprocher de cet homme solitaire, elle lui demande des cours d’équitation – même si, à vrai dire, ce ne sont pas les chevaux qu’elle voudrait apprendre à monter… Depuis son divorce, Cord McKay vit seul avec son fils. Il a juré qu’il ne se laisserait plus séduire par une femme. Face au mélange d’audace et d’innocence de sa jeune élève, il baisse sa garde, mais il lui faudra plus qu’un coup de lasso pour prendre son cœur.

     Bon avant toute chose, le résumé dit n'importe quoi. Ouais, carrément. Je l'ai lu en format numérique donc je ne saurais dire si ce pitch est celui qui figure sur le livre papier... J'espère bien que non. Parce que sinon ce serait une bonne chose que les éditeurs lisent les livres avant de s'occuper de la quatrième de couverture. Ici, Amy Jo n'utilise aucun prétexte. Et nan...

     Je reprends donc : AJ est amoureuse de Cord depuis qu'elle a cinq ans. Rien que ça. C'est une vraie fille de ranch, vu qu'elle a passé son adolescence à s'occuper de celui de ses parents après la crise cardiaque de son père. Maladie dont les voisins ne sont pas au courant. Bref, AJ aime Cord, cow-boy divorcé qui a la garde à plein de temps de son petit garçon. Et la donzelle est pucelle. Du coup on a le cliché de la jeune -presque- innocente de 22 ans qui se pointe vers l'objet de ses convoitises en disant : je suis vierge. Apprends-moi...

      Sincèrement c'est le genre d'histoire qui a tendance à me faire lever les yeux au ciel. Ça a tout de la romance érotique ultra classique et ultra chiante. Mais qu'en est-il au terme de ma lecture ? Alors mouais... L'autrice mène bien sa barque, dans le sens où l'histoire de nos deux tourtereaux reste sympa. Pourtant, malgré les qualités narratives dont fait preuve madame James, cela m'a laissé un brin dubitative. Laisse-moi t'expliquer pourquoi...

      Contre toute attente le personnage d'AJ est celui qui m'a le plus touchée. Elle est vierge mais pas naïve. Son objectif en séduisant Cord n'est pas de le faire tomber amoureux mais simplement de confronter ses sentiments, son fantasme de jeune fille, avec la réalité. Elle veut du sexe dans l'espoir d'épuiser ce qu'elle ressent pour cet homme. Bref, elle ne croit pas un instant à un happy-end sur fond de mariage romantique. Surtout, même quand Cord décide de lui proposer le mariage, pas parce qu'il l'aime, non, mais par commodité, elle exige de l'amour et le plaque quand il ne réagit pas. Prenons d'ailleurs quelques secondes pour savourer la pire demande en mariage de l'histoire des romances -érotiques ou non- :

La bague au doigt, ça t'intéresse ? Après tout, on est compatibles au lit comme ailleurs. Tu sais tenir un ranch, tu adores mon fils et il te vénère. Tu serais une excellente mère pour lui et pour tous nos autres enfants.

En plus, j'ai toutes mes dents et je sais cuisiner, aboya AJ en sautant du lit pour rassembler ses affaires.

      Voilà où réside mon problème dans ce roman : Cord. Je ne l'aime pas : je le trouve grossier, sexiste, égoïste et présomptueux. Je ne cherche certes pas des héros parfaits mais là il m'a donné envie de lui mettre des petites claques à un rythme soutenu. Franchement il a gâché en grande partie ma lecture.

      Pour contrebalancer un peu ma diatribe, je dirai que j'ai apprécié retrouver les personnages des tomes précédents : Macie, Gemma, Channing,... L'autre aspect que j'ai aimé c'est la situation de certains personnages secondaires. Je crois que là réside le grand talent de Lorelel James : sa capacité à préparer les tomes suivants en nous donnant envie de suivre les personnages qu'elle nous offre.

      Vu ma déception concernant l'histoire d'AJ et de Cord, je suis allée jeter un œil à l'opus suivant. Il parle de Kade sur lequel on a lu pas mal de chose dans Chevauchée intense. Celui-ci a un vrai jumeau et pour séduire la femme qui l'intéresse -et sans vraiment réfélchir- il se fait passer pour lui. La jeune femme, Skylar, le découvre et le largue. Normal. Or le tome suivant, Chevauchée brûlante. En espérant que le héros ne suscitera pas, cette fois, des poussées de violence chez moi...

Note Globale : 10 / 20