locke t1

Édition : Bragelonne
Parution : 11 septembre 2019
Genre : Fantasy

     Comme je suis une personne qui se disperse facilement, j'ai tendance à commencer plusieurs sagas en même temps. Dans le roman qui nous intéresse aujourd'hui, c'est tout d'abord le titre qui m'a attiré, et les quelques avis que j'ai pu lire dessus ont fini de me convaincre.

    « On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort. En effet, sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire… »

     Allez, je le dis tout de suite, Les mensonges de Locke Lamora est un coup de cœur. J'ai adoré l'univers de Scott Lynch, cette ville de Camorr aux accents de Venise médiévale tellement bien décrite qu'on a l'impression d'y être. Souvent les descriptions m'ennuient, mais ici j'avais envie d'en savoir toujours plus et le style très visuel de l'auteur m'a enchantée. Si au départ l'intrigue paraît assez simple -un groupe de voleurs qui détrousse les riches-, elle va peu à peu se corser et nous surprendre à maintes reprises. Considérés comme une petite bande sans envergure, les salauds gentilshommes sont en réalité passés maîtres dans l'art de manipuler et d'escroquer les nobles de la ville. En parallèle de l'histoire, l'auteur nous raconte la jeunesse de nos héros et j'ai adoré ces moments. Voir comment ils ont grandit et les liens qu'ils ont pu tisser permet d'encore plus s'attacher à eux.

     Les mensonges de Locke Lamora est un récit haletant et surprenant, mais surtout une histoire d'amitié et j'ai hâte de retrouver Locke et Jean pour de nouvelles aventures.

    Note : 18/20