Riders

 

Édition : Milady

Parution : août 2015

Genre : Romance érotique

 

      Alors que sur cet espace, les critiques de romances froufroutantes – à savoir historiques- pullulent, nous n'avons chroniqué que quelques titres de romance érotique, comme la saga de Christina Lauren ou un ouvrage de Maya Banks... Ce n'est pas du désintérêt de ma part puisqu'en j'en lis régulièrement... Voilà comment, devant mon écran, je me suis dit : « Hé oh, Alter ! Ce serait pas le moment d'aborder un peu le sujet des héroïnes qui mouillent leurs petits culottes un peu plus qu'une pintade Harlequin ?! ». Le roman qui nous intéresse aujourd'hui se passant sous fond de Rodéo, il m'a semblé que ce serait une bonne manière de nourrir le fantasme du cow-boy chaud bouillant... et le résumé me laissait penser que je ne serais pas déçue :

      Rêvant de vivre l’aventure avec un grand A, Channing met sa vie entre parenthèses et part dans l’Ouest américain, sur le circuit du rodéo. Son escapade prend un tour inattendu lorsqu’elle rencontre un séduisant cow-boy auquel elle propose une aventure sans lendemain, le temps du circuit. Colby n’en revient pas qu’une si jolie jeune femme prenne les devants, et accepte à une condition : en plus de partager son lit , elle devra également partager celui de ses deux compagnons de route…

      Channing saisira-t-elle l’occasion d’assouvir ses fantasmes les plus inavouables avec ce trio de cowboys aussi attirants que mystérieux ?

    Bon, laisse-moi anéantir d'ors et déjà tout le suspens que la question de la quatrième de couverture aurait pu susciter : oui, Channing saisit l'occasion d'assouvir ses fantasmes les plus inavouables avec les trois cow-boys ! Il est vrai que si cela n'avait pas été le cas, la dimension érotique de ce récit aurait été quelque peu problématique.

      Comme l'indique le titre du roman, Chevauchée exquise, il ne faut pas attendre beaucoup de subtilité de madame James... D'ailleurs l'histoire ne commence pas dans la dentelle, même de lingerie, mais avec un concours de t-shirt mouillé. Ami du bon goût... La première scène, pour tout avouer, ami lecteur, m'a quelque peu inquiétée. Channing a rejoint le circuit de rodéo par hasard, alors qu'elle tentait de prendre quelques semaines pour fuir le destin morne voulu par ses parents. Elle a rencontré Jared, cowboy sexy mais con comme ses pieds chaussés de bottes. La jeune femme commence à se lasser de son amant et, pour s'amuser, décide de participer au concours. Qu'elle remporte... Youpi. Tout ça dans un bar pour cow-boy sur fond de country. Heureusement, malgré pas mal de clichés, on commence à s'attacher à l'héroïne qui assomme Jared avec son trophée quand elle apprend que le malotru est marié.

      Bien entendu au milieu de tout ça il y a Colby Mckay, sexy et charmeur, qui ne cache pas l'intérêt qu'il porte à notre héroïne. Il va lui proposer de passer du bon temps avec lui et ses potes de rodéo, Trevor et Edgar. Donc de partager le lit des trois. Bon, Channing met approximativement trente secondes pour accepter mais j'ai apprécié qu'elle assume autant ses désirs. Finalement elle est moins cruche que certaines héroïnes de romance érotique à succès...

      Chevauchée exquise est loin de révolutionner la romance car c'est une histoire d'amour toute simple qui ne se distingue que par les parties de jambes en l'air à plusieurs. Rien d'original, on sait ce qui va se passer et avec qui notre petite coquine va trouver le bonheur... Pourtant ça reste bien fait et la platitude du couple vedette est compensée par certains personnages secondaires qui font l'objet d'autres tomes. Mention spéciale à Trevor et Edgar, que j'ai adorés, et à Gemma, une veuve touchante que l'on a envie de suivre.

      Bref, un roman qui ne reste pas gravé dans les mémoires mais qui permet de passer un bon moment. À voir si le prochain tome sera plus marquant...

 

Note Globale : 12 / 20