index

Édition : Kaléidoscope

Diffusion : L'école des loisirs

Parution : 2010

Classement : album pour enfant

 

Les enfants sont spontanés -bonjour, aujourd'hui on enfonce des portes ouvertes-, quand ils choisissent leurs livres à la bibliothèque municipale, cela donne une bonne indication de ce qui leur plaît vraiment. Mon fils de 4 ans -bientôt cinq, je sais qu'il tient à cette précision- adore ce moment. Il fouille, feuillette, pose, reprend, repose... Parfois, quand on découvre ensemble le contenu des ouvrages, on est déçus. Parfois, c'est un coup de cœur. Quand il a emprunté Le grand Lapin blanc, je ne savais pas de quoi il était question.

Rien ne va plus au pays des lapins:les carottes disparaissent mystérieusement les unes après les autres. Arrive un grand lapin blanc qui dit avoir la solution...il suffit de chasser les lapins noirs,puis les lapins gris,puis...
Ça ne va pas, non ?

Heureusement que le gentil p'tit lapin est là pour remettre les pendules à l'heure...

Cet album a eu beaucoup de succès auprès de mes enfants. Mon fils, qui l'avait initialement choisi, a adoré cette histoire de carotte et de lapins noirs, blancs et gris. La plus jeune -2 ans 1/2- n'a pas cessé de regarder, fascinée, les belles illustrations de l'ouvrage. Enfin, mon aînée, bientôt 8 ans, a pu profiter de l'occasion pour parler avec moi du racisme toussatoussa.

Côté petits monstres, l'expérience est concluante. Mais quand est-il de mon avis d'adulte pas drôle ?

L'histoire est sympathique, bien qu'elle manque peut-être de subtilités. Je sais bien que la simplicité et les raccourcis sont de mises avec les livres destiné aux plus jeunes mais cela manque tout de même un peu d’originalité. Pourtant, Le grand Lapin blanc reste un coup de cœur pour moi et cela tient en une chose : Éléonore Thuillier. Je n'avais pas tout de suite reconnu son travail -pourtant unique- mais quand j'ai remarqué son nom, j'ai compris en quoi cette histoire émerveillait mes enfants. Cette illustratrice -que je connais avec ÇA- est en train de devenir une idole pour toute ma famille. Ici encore, son travail est foisonnant de détails et mêle habilement réalisme des sentiments -la tristesse des lapins noirs quand ils sont chassés est très bien rendue-, poésie et humour.

 

 

lapins noirs

 

Si tu veux en savoir plus sur cette talentueuse artiste va voir .

Bref un chouette livre pour l'histoire du soir !

NOTE GLOBALE : 15 / 20