220px-A_Frozen_Flower_film_poster

 

Pays: Corée du Sud

Date  : 2008

Genre :Drame, historique, action, érotique, action

Réalisation : Yu Ha

 

Attention ce film est à réserver aux plus de 16 ans

 

Si So Ji Seob est le chouchou d'Ema -et pas que dans Poule Prout-, j'avoue avoir aussi mon petit préféré en Corée : Joo Jin-Mo... Oui, je suis une vile groupie. Si sa présence seule ne suffit pas à me faire visionner un film ou un drama, elle est une motivation de plus. A frozen Flower m'a d'abord interpellé à cause d'un pitch qui sortait de l'ordinaire :

13ème siècle. Le Roi de Goryeo fait face à la montée politique de la dynastie des Yuan. Par crainte des représailles, il se crée une garde rapprochée avec, à sa tête, Hong Rim, commandant en chef.

Le Roi et Hong Rim, au fil des années, commencèrent peu à peu à entretenir une relation autre que celle qui doit normalement lier un Roi à un de ses soldats.

Mais la dynastie Yuan, profitant de la fragilité du pouvoir du Roi, qui n'a toujours pas engendré d'héritier, fait pression. Incapable de désirer une femme, le souverain se tourne alors vers son amant, le seul en qui il a confiance, et lui demande de faire un enfant à la Reine.

Ce long film -plus de deux heures- est un mélodrame historique, un vrai de vrai. Amour impossible, tragédie, sang, sexe, courage, violence. La réalisation ne s'enlise pas dans le sujet même si les ficelles font parfois plus figure de cordes tellement on les remarque. Bref, un film qui manque de subtilité, que ce soit du point de vu de la réalisation ou de la narration.

 

60full-a-frozen-flower-screenshot

 

A-Frozen-Flower__81

 

3520467099_5def4fcd10_o

 

a-frozen-flower

 

A FROZEN FLOWER_YOO Ha _South Korea 2008_01

 

Nous avons donc un couple d'amants, le Roi et et Hong Rim, de la garde rapprochée du souverain. Ces deux là semblent unis par une relation très forte. Sauf que le monarque est censé faire un héritier malgré son absence total de désir pour la reine. C'est comme cela que Hong Rim se retrouve dans le lit de la souveraine. Ce ménage à trois, motivé au départ par des questions politiques, sera forcément vecteur de tragédie.

 

A Frozen Flower photo 05

 

Frozen_Flower-web

 

A Frozen Flower photo 29

 

Le réalisateur appuie le propos avec des scènes très explicites. Le désir et le plaisir que découvrent la reine et le héros, le regard du Roi sur eux, le conflit intérieur de Hong Rim. Tout cela est bien ficelé. Mais ce qui sauve le film de « sitôt visionné, sitôt oublié », c'est la prestation des acteurs. Jo In Seong dans le rôle de l'amant -du Roi ET de la Reine donc- est très bien. De même, Joo Jin-Mo nous livre une très jolie prestation. Pourtant, ce ne sont pas les rôles masculins qui m'ont le plus impressionnée mais bien la qualité du travail de Song Ji hyo, la reine. Je ne connaissais cette actrice que pour l'avoir vue dans Goong. Et là : wahou, son jeu est vraiment à la hauteur d'un personnage pourtant difficile.

Un film sympathique devant lequel je ne me suis pas ennuyée mais qui n'aura pas été la claque cinématographique que j'aurais pu espérer en lisant le synopsis.

 

NOTE GLOBALE : 14 / 20