10 janvier 2014

Aujourd'hui, c'est deux en un : The Challenge « Histoires de temps » ET Culture Pourrie

 

753827_164x225x16_22q90otop

Le film qui nous intéresse aujourd'hui ne sort pas, pour une fois, du cerveau malade d'un scénariste en mal de gloire. Nan. Tout vient de la cultissime série Doctor Who -si tu ne connais pas, je ne peux que t'encourager à remédier à cette triste ignorance. D'ailleurs, il faudra que je fasse un article sur le sujet-. J'en étais où moi déjà ? Ah oui. Donc Les Daleks envahissent la Terre est un remake d'un épisode de la deuxième saison de Doctor Who. D'ailleurs les vrais fans de la série -dont je ne fais pas vraiment partie bien que je l'aime beaucoup- apprécieront sans doute le film.

Si tu ne connais pas du tout le Doctor, voici la base -sources : planet-series- :

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre de la race des Seigneurs du Temps (Time Lord) originaire de la planète Gallifrey.

Il voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space, ou Temps à relativité Dimensionnelle inter Spatiale en français), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps.
Particulièrement attaché à la Terre, il est régulièrement accompagné dans ses voyages par des compagnons, pour la plupart humains.

Le TARDIS du Docteur a généralement l'apparence d'une cabine téléphonique de police britannique des années 1950, le système de camouflage (permettant de fondre le vaisseau dans un élément commun au lieu et à l'époque où il se pose) étant resté bloqué lors du tout premier épisode de la série.

Nous sommes donc en 1966 et tout commence avec un policier, joué par Bernard Cribbins.

 

Policier

Le policier, Tom

Notons d'ailleurs que ce dernier apparaît en guest dans la saison 4 de Doctor Who (2005). Donc Tom, le policier, poursuit des cambrioleurs. Pour appeler les renforts il rentre dans la cabine du Doctor pour s'évanouir aussitôt. Dans cette version notre bon Doctor est humain et voyage avec sa nièce, piquante brunette, et sa petite fille.

vlcsnap-2014-01-03-21h13m55s91

Louise, la zolie nièce

frange

Le petite Suzanne -trop de frange tue la frange

Le Doctor -interprété par le parfois génial Peter Cushing-, alors qu'un autre londonien de 1966 est sur le point d'entrer dans la cabine, repart tout de suite.

doc

Avec son brushing, c'est cool, il peut cacher plein de trucs dans ses cheveux

Quand Tom se réveille et sort du vaisseau, il se rend compte qu'il se trouve toujours à Londres mais en 2150. La capitale anglaise est en ruines. Plutôt très chouette le rendu pour un film des années 60 :

Londre

Seulement la ville est tellement en piteux état qu'une planche tente d'occire la fillette frangée. Tom la sauve -ouf- mais la cabine du Doctor est ensevelie. Nos héros sont donc dans le caca coincés là.

Louise, la nièce, soigne la fillette qui s'est tordu la cheville. Avec un chiffon humide -manifestement la Louise n'a pas son brevet de secourisme. Pendant ce temps, le Doctor et Tom partent à la recherche d'un treuil ou de n'importe quel truc pouvant leur permettre de dégager la cabine.

Notons que le décorateur a décidé que le futur ressemblerait à l'arrière d'un camion des Déménageurs Bretons :

 

bretons

Ooooooooooooooooooooooooooh, nos héros découvrent une chaussure.

Chau

Ooooooooooooooooh... Une chaussure !

Qui appartient à un monsieur tout mystérieux et tout mort.

ennemi

Le monsieur mystérieux et finalement un peu mort

Là on a le droit au Doctor qui se pâme devant la technologie de pointe du casque. Moment toujours très drôle quand on regarde de vieux films de SF.

 

tech

À la pointe de la technologie.................de 1966

Après quelques scènes, Tom et le Doctor se font surprendre par des potes du monsieur mystérieux.

 

latex

Le club 'J'aime le latex' ou les sacs poubelles, on ne sait pas trop.

Et -enfin !- on rencontre notre premier Dalek dans une scène magiiiiique. Car l'ennemi apparaît sortant de l'eau tel une version robot d'Ursula Andress dans James Bond.

 

10_ojlft

Version jolie madame

 

eau

Version Dalek

Si tu connais Doctor Who, ami lecteur, tu connais aussi les Daleks, une espèce d'extraterrestres récurrente dans la série. En vrai, ils sont toujours dans une sorte de véhicule qui les font ressembler à un R2D2 à picots -pour plus de sensations. Si tu as compris le sens de ma plaisanterie, cher lecteur, c'est que tu n'es qu'un(e) petit(e) pervers(e)-. Sauf que les Daleks du film sont quand même vachement marrants. Ouais. Déjà leurs armes, ce sont des SuperVaporeto :

 

dal

Attention le Dalek possède une arme redoutable : la vapeur !

Ensuite ceux du film sont un peu les Powers Rangers des Daleks :

Dalek rouge

Force rouge

 

gold

Force jaune ou gold -le luuuuuuuuuuuuuuuuuuxe-

 

noir

Force noir dit le Dark Vador des Daleks

Même en couleur, ils sont forts les extraterrestres. Même qu'ils résistent aux bombes. Là tu te dis peut-être : Koiiiiiiiii ? Mais comment combattre de tels ennemis ? La réponse :

bache

Mets lui une bâche sur la tronche

Bref nos deux héros sont emmenés sur le vaisseau des créatures -vachement bien fait de l'extérieur pour l'époque et super kitsch (logique) de l'intérieur-.

 

vaiss

Version dehors

int

Version dedans

Tu te rappelles qu'on avait laissé Louise en mode infirmière discount ? Après être allée mouiller son chiffon, elle revient pour soigner l'enfant. Sauf que cette dernière n'est plus là. Finalement les deux héroïnes se retrouvent à rejoindre les résistants du coin. Même qu'on apprend que Radio Londres est au mains des Daleks, l'occupation n'est plus ce qu'elle était.

radio

Radio londres

De leur côté, Tom et Jerry le Doctor tentent d'échapper au destin effroyable que les Daleks réservent aux humains : la robotisation. C'pas compliqué après être passé sous le casque du coiffeur, tu deviens un esclave consentant des méchants extraterrestres.

robot

La Robotisation

La résistance organise alors une mission de sauvetage. Le Doctor s'échappe alors que Tom et Louise se retrouvent coincés sur le vaisseau. Faut dire qu'il est FORT le Doctor. On apprend que c'est un peu le MacGyver de la SF puisqu'il parvient à ouvrir une porte du futur avec un peigne du passé. Dans la tanière des résistants, Suzanne et le chef des rebelles doivent fuir. La fillette laisse alors un message à son grand-père. Qui ne le verra pas. Ben nan.

 

mess

Il semble que le vieux Doctor n'ait pas seulement un vieux brushing mais aussi des vieux yeux

Mais t'inquiète, Tom et Louise parviennent à s'échapper. Pendant l'opération, on découvre que les kdrama n'ont pas inventé la KoreanCapeD'Invisibilté. Nan. La preuve :

 

cachette

Cape d'invisibilité

Bref, tout le monde se retrouve vers une mine où les Daleks obligent les humains à travailler. Là on apprend pourquoi les extraterrestres ont envahi la Terre. Ils veulent creuser une mine super profonde, balancer une bombe magnétique machin truc pour désorbiter la Terre. Heureusement, le Doctor et Tom parviennent à sauver l'humanité. Finalement, la cabine retourne en 1966, quelques minutes avant le cambriolage du début du film. Ainsi, le policier a la possibilité d'arrêter les voleurs. La boucle est bouclée.

Oui, oui, je sais... Le voyage dans le temps n'est pas vraiment l'intérêt principal du film. Mais bon, nous dirons que ce dernier est un prétexte. Voilà. Rien d'intéressant pour notre challenge. Tant pis, on s'est quand même bien marré.

Ema et AlterVorace

 

 


Commentaires sur Aujourd'hui, c'est deux en un : The Challenge « Histoires de temps » ET Culture Pourrie

    Quand c'est sorti ça a peut-être fait fureur... ou peut-être pas...

    Posté par doriris1970, 10 janvier 2014 à 12:34 | | Répondre
    • Je peux sincèrement comprendre le succès de ce film vu l'ampleur de celui de la série à l'époque -et encore aujourd'hui-. Par contre, qu'est-ce que ça a mal vieilli...

      Posté par AlterVorace, 13 janvier 2014 à 08:35 | | Répondre
Nouveau commentaire