le roi écorché

Édition : Bragelonne

Parution : 20 novembre 2015

Genre : Dark fantasy

    En début d'année je te parlais du premier tome de L'empire brisé -juste ici-, un univers dark fantasy bien sanglant et violent comme je les aime. Il était temps que je me plonge dans la suite du périple de Jorg, ce personnage un brin psychopathe qui m'avait fascinée.

    « L'Empire Brisé est agité par des affrontements sans fin. Sur le long chemin de sa quête de vengeance, l'honoré Jorg Ancrath a découvert les responsables de cette éternelle guerre, et il s'est mis en tête de les défier. Or une armée de six nations coalisées, forte de vingt mille soldats, marche sur le château de Jorg. Les bons rois savent ployer l'échine devant une défaite annoncée, ne serait-ce que pour protéger leurs sujets et leurs terres. Jorg n'est pas un bon roi. Confronté à un ennemi bien plus puissant que lui, Jorg sait qu'il ne pourra pas l'emporter à la loyale. Mais il n'a jamais eu l'intention de jouer selon les règles. »

    Je te le dis tout de suite, ce tome est encore meilleur que le précédent, malgré quelques longueurs dans la première partie. Ici l'auteur joue avec une double temporalité et on passe du présent de notre héros à son passé très facilement d'un chapitre à l'autre. On en apprend plus sur l'enfance de Jorg, la cruauté de son père et toutes les souffrances qu'il a enduré, ce qui rend ses agissements plus « cohérents » -même les plus ignobles, si si- et son personnage plus humain. J'ai particulièrement apprécié voyager avec notre héros à travers les cent royaumes et en apprendre enfin plus sur les Bâtisseurs, et crois-moi, c'est assez surprenant.

    Toutes ces années Jorg s'est fait pas mal d'ennemis et il doit maintenant faire face à l'invasion d'une puissante alliance venant d'autres royaumes. Vingt mille hommes sont prêts à l'assaillir, et par pur esprit de contradiction, il va décider de ne pas fuir. Après tout, que serait une victoire si elle est trop facile ? Côté personnages secondaires, mon coup de cœur pour Makin se confirme. Voie de la raison et protecteur de Jorg, il est le plus fidèle de ses compagnons. Les femmes ne sont pas en reste et on a ici un panel de caractères assez forts qui font plaisir à voir.

    L'univers est toujours aussi violent et sanglant, mais la narration est bourrée d'ironie qui allège un peu le récit et j'ai hâte de connaître le fin mot de l'histoire avec le prochain tome.

    Note : 15/20