peau d'homme

Éditeur : Glénat

Parution : juin 2020

Genre : roman graphique

    Depuis sa sortie, ce roman graphique me fait de l’œil, et comme j'ai la meilleure des copines, Alter me l'a offert pour Noël. C'est donc toute contente que je m'installais dans mon canapé le 25 décembre pour finalement prendre une belle claque pendant ma lecture.

    « Les femmes de notre famille, nous avons un secret, nous avons en notre possession une peau d'homme. Nous l'appelons Lorenzo. Une fois la peau revêtue, nul ne peut se douter que tu n'es pas un garçon. Ainsi tu pourras voyager incognito dans le monde des hommes. »

     A ses 18 ans, Bianca observe de loin l'homme que ses parents lui ont choisi pour époux. Elle s'interroge alors sur ce que sera sa vie avec Giovanni, qu'elle ne connaît absolument pas. Sa marraine va alors lui proposer de venir quelques jours chez elle pour se changer les idées avant le mariage. Une fois seules, elle va lui révéler que les femmes de la famille possèdent une peau d'homme. Bianca va alors la revêtir et, sous les traits du beau Lorenzo, elle fait la connaissance de son futur mari, afin de mieux cerner sa personnalité. Elle se rend très vite compte que Giovanni préfère les hommes, et ce dernier tombe évidemment sous le charme de Lorenzo. Un tout nouveau monde de libertés s'offre à elle. Elle boit, se bat dans les bars, aime passionnément Giovanni et s'exprime haut et fort sous sa forme masculine. Peu à peu, elle va se rebeller contre toutes les injonctions du patriarcat et trouver la force de mener sa vie de femme et de couple comme elle en a envie et plus comme elle le devrait d'après la société.

    J'ai adoré suivre Bianca dans son parcours de vie, et les dessins qui m'ont au début paru simples sont finalement riches en détails et en subtilités. Les personnages sont attachants, l'histoire est originale et m'a captivée dès les premières pages.

peau_d_homme_page-c2c34

2961_P11-771x1024

     A lire et à partager sans modération.

    Note : 19/20