10%

 

 

Édition : Marabout

Collection : Ta vie,,, en mieux !

Parution : avril 2015 pour traduction française

Genre : témoignage, autobiographie, développement personnel

 

        Comme je l'évoquais dans un article précédent, je pratique la méditation. Plus précisément, la méditation de pleine conscience, si populaire en France car laïque. Yoga, méditation, lait de soja, sur le papier j'ai quelques points communs avec certains bobos accros à la spiritualité. Or je suis une pragmatique, voir une sceptique. Voilà pourquoi je me sens parfois un peu seule avec ce mélange des genres. Quand j'ai croisé l'ouvrage de monsieur Harris, je me suis sentie pleine de joie : enfin un bouquin sur la méditation écrit par un mec lambda ? Un mec qui ne croit pas aux chakras ou aux pouvoirs des pierres ?

     Un best-seller international ! Être un peu plus zen, c'est déjà beaucoup. Et c'est faisable. Dan Harris, c'est Candide au pays du développement personnel. Présentateur télé, stressé chronique, sceptique systématique, rien ne le prédisposait à s'intéresser au développement personnel ou à la spiritualité. Mais son patron l'envoie enquêter sur les stars du développement personnel. Le voici rencontrant les stars du développement personnel, de Deepak Chopra à Eckhart Tolle, en passant par les télé-évangélistes, avec un regard toujours curieux, parfois narquois, et très souvent amusé. Mais, entre les propositions les plus ésotériques, et celles carrément loufoques qui promettent le bonheur à 100%, n'y a-t-il pas moyen, pour un esprit cartésien, de devenir - et c'est déjà beaucoup - 10% plus heureux ?

       Si tu cherches un manuel de méditation ami-lecteur, passe ton chemin, ce n'est pas du tout le principe de ce bouquin. Ici, il s'agit d'un simple témoignage, celui d'un journaliste, d'un homme normal malgré sa résussite et son exposition médiatique, c'est à dire avec ses névroses et ses doutes. On est loin de la quête initiatique qui conduit à la sagesse. Dan Harris cherche juste à apaiser ses angoisses, à se sentir mieux. Oui, c'est un égoïste mais un égoïste dans la norme. S'il rencontre la méditation c'est franchement par hasard et il raconte sa trajectoire comme à un pote, avec beaucoup d'humour !

      Après avoir lu la quatrième de couverture, je m'attendais à ce ton ludique. Ce qui m'a surprise, et touchée, c'est le courage qu'a l'auteur de parler de ses démons. Il ne cherche pas à se montrer sous son meilleur jour et partage ses descentes aux enfers, sans fard et sans en faire des tonnes.

       Alors non, cette lecture ne changera pas ma vie mais elle m'a remotivée à continuer ma pratique de la méditation et, surtout, elle m'a offert une occasion de me rappeler qu'on a pas à être un grand sage ou un maître spirituel pour progresser. Bref, une lecture qui fait du bien !

 

Note : 14 / 20