26 janvier 2016

Mardi sur écran : Baskets – Pilote de série

Pays : Etat-Unis

Date  : 21 janvier 2016

Genre : Comédie

Chaîne de diffusion : FX

Crée par : Louis C.K., Zach Galifianakis, Jonathan Krisel

Durée de l'épisode : 26 min

Avec : Zach Galifianakis, Malia Pyles...

 

Il y a fort, fort longtemps, nous publiions souvent des articles sur les pilotes de série (américaines, coréennes...). Mon esprit aventureux ayant foutu le camp avec ce blog, je me contentais depuis de suivre une ou deux séries. Et voilà que bosser comme une dingue commence à me peser et que l'envie de me replonger dans de la fiction (sur écran mais pas que...) a refait surface. Quant à savoir si je vais parvenir à écrire plus d'un article par an, c'est une autre histoire.

En règle général, lorsque mon temps libre est limité, je choisi soigneusement les nouvelles séries, les films, les livres dans lesquels je me plonge. Là, point de réflexion, point de recherches préalables, je suis simplement tombée amoureuse de l'affiche -oui, oui cela tient à peu de choses parfois- :

 

Baskets affiche 1

Il faut dire que le synopsis [Allociné] tient en une seule misérable phrase :

 

Dans un monde régi par l'intérêt des entreprises et l'homogénisation de la société, un homme ose suivre son rêve pour devenir clown.

 

Entre cet épisode et moi les choses ont plutôt mal débuté, il faut dire qu'en le visionnant sur la base d'une affiche esthétique et intrigante, je l'avais cherché.

Baskets n'est autre que Chip Baske. Et tout commence à Paris où notre anti-héros prend des cours pour réaliser son rêve : devenir clown. Pas un clown avec le nez rouge, la peau de banane et les chaussures trop grandes. Nan. Un clown poétique et philosophe.

 

 

 

vlcsnap-2016-01-26-13h47m20s969

 

Un artiste clown. Sauf que notre américain ne parle pas un mot de la langue de Molière et qu'il repart en Californie, la queue entre les jambes et marié avec une certaine française, Pénélope, qui ne l'a épousé que pour la carte verte, ce qu'elle lui annonce au moment même de la demande en mariage.

 

vlcsnap-2016-01-26-13h49m41s054

 

Bref on suit Chip de retour chez lui où il trouve un boulot merdique de clown pour rodéo.

 

vlcsnap-2016-01-26-13h50m17s813

 

vlcsnap-2016-01-26-13h50m27s884

 

Alors... Comment te dire ? Ce pilote de 26 min m'a ennuyé, agacé, fasciné et bousculé. Oui, tout cela à la fois.

Ennuyé et agacé parce qu'il faut dire que le coup du anti-héros pathétique, ce n'est pas tellement ma tasse de cappuccino – pas pour rien si je fuis Houellebecq –. Et les pérégrinations d'un clown raté de quarante ans m'ont donné une vague envie de me noyer dans un lac de bière.

 

vlcsnap-2016-01-26-13h50m02s391

 

vlcsnap-2016-01-26-13h54m23s990

 

La réalisation, qui privilégie les couleurs pâles et un hyperréalisme glauque, résume d'ailleurs ce que je peux détester dans la mouvance intello américaine -cf Girls-.

Fasciné tout de même car ce premier épisode recèle, entre deux gags potaches et deux plans misérabilistes, quelques morceaux de poésie et de grâce. Toujours quand la vie, et son humour grinçant, abat en plein vol les aspirations artistiques du personnage.

 

vlcsnap-2016-01-26-13h56m43s031

 

vlcsnap-2016-01-26-13h53m35s586

 

vlcsnap-2016-01-26-14h08m25s712

 

vlcsnap-2016-01-26-14h08m30s597

 

Bousculé finalement au terme de ces 26 min par là même où j'ai été tant agacé. D'anti-héros pathétique, le personnage devient autre chose qu'un raté dépressif et pathétique, simplement parce que Zach Galifianakis parvient à donner un début d'épaisseur à son personnage, une fêlure qui rend son égocentrisme supportable et même prometteur.

Reste à la fin de ce premier épisode, une AlterVorace dubitative qui ne sait pas si elle doit se jeter sur la suite ou éviter désormais la route de ce clown triste qu'est Baskets.

 

NOTE octroyée sans conviction : 11/ 20

 


Commentaires sur Mardi sur écran : Baskets – Pilote de série

    Dommage que je n'ai pas FX car je suis curieuse maintenant.
    Merci pour cette fiche, c'est toujours un bonheur de vous lire.
    Bonne soirée à tous

    Posté par Sarang13, 26 janvier 2016 à 22:35 | | Répondre
    • La série venant juste de débuter aux USA, reste à savoir si elle sera diffuser par chez nous... Bonne soirée

      Posté par AlterVorace, 31 janvier 2016 à 22:24 | | Répondre
  • Les clowns me font flipper depuis Ça (peut-être même avant) et celui-là ne fait pas exception, brrrr. Je ne me serais pas aventurée à regarder cet ovni. Je salue ton esprit pionnier ^^ ps : ça fait du bien de te lire à nouveau.

    Posté par Eerylin, 27 janvier 2016 à 08:10 | | Répondre
    • Salut ma belle... Ema aussi n'aime pas les clowns, ce que je peux comprendre, mais sans Ça d'ailleurs, ils ont quelque chose d'inquiétant. Sinon je ne sais toujours pas si je vais regarder la suite mdr

      Contente de retrouver le blog - et toi par la même occasion. Je ne sais pas si c'est un vrai retour mais j'arrive -enfin- à me dégager du temps pour regarder des séries et bouquiner. J'ai donc bon espoir.

      Posté par AlterVorace, 31 janvier 2016 à 22:27 | | Répondre
Nouveau commentaire