19 février 2014

La réelle hauteur des hommes - Jo Ann Von Haff

LRHDH

Édition : Laska
Parution : 2013
Genre : Drame, Romance, Comédie

Hello tout le monde !

Je reprends un peu exceptionnellement le clavier. Etant donné mon emploi du temps légèrement -je ne voudrais surtout pas passer pour une bosseuse- surchargé, et ma pause au sein de la team, ça n’était pas prévu, mais… quand le devoir m’appelle, je me sens un peu obligée. Pour que vous compreniez, je n’ai plus trop le temps d’ouvrir un livre. Honte à moi, je n’ai même pas encore fini La Machine à Explorer le Temps pour le Challenge. Dans les coulisses de la CulturoVoracesTeam, Alter me tape sur les doigts. Je me contente dernièrement de lire des chroniques de romans à droite, à gauche et puis il y a peu je suis tombée sur un billet aussi envoutant qu’intriguant. Celui-ci parlait de La réelle hauteur des hommes, une œuvre de Jo Ann Von Haff. Vous aviez déjà entendu parler de cette auteure ?... Et bien, moi non plus. Mais ce fut avec grand intérêt que j’ai découvert sa plume mais surtout sa façon d’aborder la société, ses problèmes et le regard que l’on peut porter sur celle-ci.

 

Mélanie, jeune illustratrice, ne commence pas sa journée sans avoir lu le billet de neuf heures du blog La Réelle Hauteur des Hommes. Elle ne veut pas se l’avouer, mais elle a le béguin pour Littlejohn, son auteur anonyme. Sa meilleure amie, Alice, se moque constamment d’elle. Comment avoir le béguin pour un homme qu’on n’a jamais vu, et qui écrit exactement ce que les filles en mal de Prince Charmant veulent lire ?
« Littlejohn » cache plus que son vrai nom derrière ce drôle de pseudonyme. La relation virtuelle qu’il noue avec Mélanie est aussi inattendue qu’enivrante. Mais plus ils se rapprochent, plus s’impose à lui la question : est-il prêt à se dévoiler ?

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous aimez dans les profiteroles ? Le chocolat fondant, la glace à la vanille ou encore les choux ? Ou peut-être la chantilly ? (Il faut me pardonner, c'est l'heure du goûter quand j'écris ces lignes) La réponse honnête, la seule, la vraie, est évidemment : tout. Et bien voilà, La réelle hauteur des hommes a été fait dans le même moule. Le contenu, l’univers, l’entourage, sans oublier le supplément. Rien n'est laissé au hasard. Et pour des personnes qui, comme nous, avons une bonne dizaine de blogs dans nos favoris, c’est un pur délice.

Centrée autour de nos deux héros, l’histoire évolue, à notre plus grand bonheur, tout en douceur ; au grès de leur découverte mutuelle et de leurs échanges de plus en plus réguliers au fil des pages. Tout comme Mélanie, on sent que quelque chose « cloche » avec Littlejohn, mais quoi ? Cependant, on redoute de découvrir la vérité quelle qu’elle soit, car finalement on préférera continuer de rêver plutôt que voir la réalité en face. Traitant de différence et d’acceptation, sur un fond de romance bien dosée, ce récit parvient  à émouvoir le lecteur, sans jamais tomber dans le pathos. Rassurez-vous, l’humour de l’auteure, à travers ses deux personnages, fait de cette œuvre touchante, une romance légère et divertissante. Et malgré mon emploi du temps de ministre -comment ça j’en rajoute ?-, j’ai dévoré ce livre en deux jours seulement.

Je suis navrée de rester si superficielle dans la description de ce coup de cœur, mais je préfère ne pas en dire trop (et croyez-moi, ce n’est pas facile) et vous laisser le plaisir de découvrir par vous-même l’extraordinaire rencontre de Mélanie et Littlejohn. Personnellement, j’attends avec impatience de lire le prochain on. Un cheese-cake, cette fois -avec supplément coulis de fruits rouges- ?

 

Note globale : 17/20

 Sephirotha

 Avis d'AlterVorace

En tant qu'administratrice, j'ai le privilège de lire les articles des autres avant publication. Le roman dont vous a parlé Sephirotha se trouvait déjà dans ma liste vu la bonne critique qu'en avait faite Chi-chi . Cela a donc été plus fort que moi, je me suis ruée sur l'ouvrage en question pour le dévorer au plus vite. Honnêtement, une petite part de moi, espérait un peu être déçue. Que veux-tu ami lecteur, j'aime bien les débats. Sauf qu'il n'y aura pas de débat. La réelle hauteur des hommes mérite les éloges qu'on lui a faites. Sans conteste. Loin des clichés souvent trop présents dans les romances, le récit parle avec beaucoup de tendresse de ce que peut être le grand amour dans la réalité. Tout est merveilleusement présent : la poésie du quotidien, l'héroïsme discret de ceux qui construisent une relation avec patience et courage, les difficultés que l'on rencontre à ne pas lâcher la main de l'autre malgré les blessures respectives qui nous fragilisent. Tout cela transpire l'humanité.

L'art de Jo Ann Von Haff -retiens ce nom ami lecteur- et de nous offrir une romance comme l'on aime, avec sa dose de légèreté et de répliques savoureuses tout en ne tombant ni du côté du drame, ni de celui de la mièvrerie. Un bien joli roman à lire accompagné d'un chocolat chaud, pelotonné dans son canapé pendant que la pluie égrène sa musique sur les vitres.

 

Posté par Sephirotha18 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur La réelle hauteur des hommes - Jo Ann Von Haff

    vraiment ravie que vous ayez toutes les deux aimé!!!

    Posté par Chi-Chi, 27 février 2014 à 00:02 | | Répondre
    • Merci surtout à toi, sans qui on serait passées à côté je pense.

      Posté par AlterVorace, 27 février 2014 à 07:58 | | Répondre
Nouveau commentaire