alb35fr

 

Édition : Albert René

Parution : octobre 2013

Classement : BD

Non, ami lecteur, tu ne rêves pas. C'est bien moi, Ema, qui prends le clavier après plusieurs mois de silence sur le blog. Pour mon retour, je vais te parler du petit gaulois connu dans le monde entier. Ce qu'il faut que tu saches, c'est qu'Astérix, c'est LE héros de BD de mon enfance, mon chouchou à moustaches jaunes et casque ailé. Alors quand j'ai vu qu'un nouvel album était sorti, j'ai couru me le procurer, faisant fi des hypothétiques hurlements de ma banquière devant ce nouvel achat. Au diable l'avarice, saperlotte ! Il s'agit tout de même d'Astérix ! Mais trêve de bavardages, voyons ce qu'en dit l'éditeur.

«Les Pictes ? Oui, les Pictes ! Ces peuples de l’ancienne Écosse, redoutables guerriers aux multiples clans, dont le nom, donné par les Romains, signifie littéralement « les hommes peints ». Astérix chez les Pictes promet donc un voyage épique vers une contrée riche de traditions, à la découverte d’un peuple dont les différences culturelles se traduiront en gags et jeux de mots mémorables. »

Tout d'abord, je dois dire que j'ai été agréablement surprise par la qualité des dessins. De ce côté-là, rien à dire, les personnages sont semblables aux précédents albums, les décors sont respectés et bien travaillés, bref on replonge dans l'univers de nos héros avec le plus grand plaisir. Pour ce qui est de l'histoire, je dois avouer que je suis assez mitigée. L'ambiance bon enfant et parfois loufoque est là, les jeux de mots sont excellents et mis aux goûts du jour -je pense notamment aux romains prénommés Zaplézactus et Taglabribus-, l'histoire est agréable à lire et j'ai aimé les personnages Pictes avec leurs clans aux nombreuses ramifications familiales incompréhensibles pour les gaulois, leurs tartans colorés, leurs bardes stars, Nessie qui est ici une sorte d'animal de compagnie un peu couillon... Seulement voilà... Ça manque cruellement de bagarres. Pourtant il y en a, mais j'ai trouvé que l'ensemble de l'album manquait un peu de peps et que l'histoire était rapide.

Bon, je dois bien avouer que j'ai quand même été embarquée et que l'espace d'un instant, je me suis retrouvée à 8 ans, chez mes grands-parents, à lire une BD de mon héros préféré après le goûter. Et rien que pour ça je dois dire une grand merci à messieurs Ferri et Conrad.

Note globale : 14/20

 

234310-asterix-asterixchezlespictes-renouveau-retour-bd