Introduction : ici

 

Comme je le disais précédemment, on a eu la chance de vivre dans une famille coréenne, celle d'un copain coréen, qui étudie en France, dans ma ville.

La famille habitait non loin de Gaebong, une station de métro sur la ligne 1 qui nous permettait donc d'être bien située.

Ce qui était très intéressant c'est que l'on a pu vivre la vie d'une famille de la classe moyenne assez aisée. Le père allait au travail vers 6 h du matin car il commençait à 7h et rentrait en général vers 20h sauf quand il sortait avec ses collègues ou employés, boire ou dîner ensemble comme on le voit souvent dans les dramas. La fille, fonctionnaire, partait vers 7h et revenait vers 17-18h.

La famille nous a magnifiquement accueillis et préparé nos petits déjeuners qui se composaient essentiellement de riz, d'omelette aux légumes, des feuilles de nori, un peu de friture de poissons et des légumes marinés.

On a eu aussi aussi un dimanche, un petit déjeuner exceptionnel fait exprès pour nous faire plaisir. Au premier plan vous y voyait des œufs de cailles, que nous avons épluchés nous même pour aider aux tâches !

 

petitd11

En général, on mangeait à table et non par terre, comme on aurait pu le croire.

Ce qui était surprenant mais touchant, c'est qu'à la place du fils absent, il y avait une photo d’identité, collée sous la vitre de la table.

Un vendredi soir, le père nous a proposé de partager du makgeoli. Les coréens appellent ça du vin coréen traditionnel car c'est la technique de la fermentation, mais pour nous français ce n'est pas du vin mais de l'alcool. Le Makgeolli est unique à la Corée. Il est fabriqué en mélangeant du riz glutineux cuit à la vapeur, de l'orge ou du blé avec du nuruk, un agent de fermentation et de l'eau. Il a une consistance laiteuse et une apparence opaque, son taux en alcool est de 6%-7%. On l'appelle aussi takju (tak voulant dire opaque) ou nongju (nong voulant dire fermier) car il était traditionnellement bu par les fermiers après une dure journée de labeur.

872084_1_31

 

Le père, secouait bien la bouteille pour bien le mélangeait et servait un dans un petit bol mon mari. En Corée, en général, c'est le plus jeune qui sert en premier la personne plus âgée que lui, et ensuite l'autre personne le sert aussi. Il y a tout un cérémonial autour. Et normalement, le plus jeune boit sur le côté, voire tourne le dos à son interlocuteur.

 

Korean-Amara--16-

soju-busan

Manière traditionnelle pour servir à voir, ici avec le soju

On était tous installés par terre, autour de la petite table basse, installée exprès (et enlevée après), pour boire et grignoter le pageong, crêpe coréenne. En Corée, l’alcool est toujours accompagné de nourriture et donc, si vous allez boire dans un bar ou restaurant, il faut toujours commander à manger avec (ce que nous on appelle des entrées).

La mère est mère au foyer et va chaque semaine prendre des cours de langue. Lors d'une petite soirée d'échange internationale, nous avons aussi cuisiné quelques plats français pour eux et leurs amis japonais, chacun ramenant leurs spécialités. Cuisiner français en Corée est une galère aussi bien pour trouver les ingrédients que pour avoir le matériel nécessaire, notamment la pâtisserie, comme ils n'en font jamais ou presque. De ce fait, on a adaptés nos plats en conséquence.

Les coréens adorent la cuisine française mais ils ont tendance à mélanger le salé (les plats de bulgogi, bœuf mariné, par exemple) avec le sucré (comme la tarte au citron que nous avions fait).

 

platsi12

Pour les remercier, de leur accueil, on les avait invités en outre dans un restaurant de leur choix (en plus des cadeaux souvenirs de France). Et dans ce restaurant italien très moderne et chic, ils trempaient par exemple la pizza dans du miel, pour vous montrer leur goût. En général, les coréens ne mangent pas de dessert, contrairement à nous français.

Comme on visitait pas mal aussi et qu'on ne voulait pas trop déranger la famille qui nous était totalement inconnue avant notre arrivée en Corée, on était souvent sortis. Et donc on n'a probablement pas pu profiter pleinement de cette vie de famille. Mais je pense que cela convenait à tous.

Asianna