logo_12131

Parution : 18 janvier 2012

Edition : Hachette 

Collection : Bloom

Genre : Romance

Il faut que je vous le dise, ce n’est pas la couverture qui m’a poussée à lire La probabilité statistique de l'amour au premier regard. Qu’on soit bien d’accord, les blonds c’est pas mon truc ! Les « british » non plus, et pourtant la quatrième de couverture m’a séduite.

Hadley, une jeune fille de 17 ans, manque de 4 petites minutes son vol pour Londres. 4 minutes qui vont changer sa vie. Alors qu’elle doit se rendre au mariage de son père avec une femme qu’elle ne connaît pas mais déteste déjà, Hadley se retrouve coincée dans un aéroport de New York pour attendre le prochain vol. Elle y rencontre Oliver, un anglais faisant ses études aux États-Unis et qui prend le même avion qu’elle. Le charme opère immédiatement. Arrivés à la douane de Londres, chacun part de son côté. Mais le destin peut avoir plus d’un tour dans son ciel !

Je ne sais pas si comme moi, après avoir lu ce résumé, tous vos sens se sont mis en alerte pour signaler « Attention, attention : Devil Beside You revu par Jennifer E. Smith »… Mais une chose est sûre, je ne vous dirais pas si oui ou non c’est le cas, car j’ai dû attendre les 3/4 du livre pour avoir la réponse !

L’attente a cependant été largement supportable, étant donné que cette romance, sur un fond de divorce/remariage, est menée avec brio et écrite avec délicatesse.

Hadley est une jeune fille au départ un peu pénible : elle déteste tout et tout le monde, se laisse facilement porter par la colère ou la rancune et passe son temps à se plaindre de son sort. On peut néanmoins la comprendre, elle s’est sentie abandonnée par son père qui a quitté les Etats-Unis, pour se remarier à peine deux ans plus tard. Elle se pose naturellement des milliers de questions, d’autant plus que cela fait une année entière qu’elle ne l’a pas vu et que leur dernière rencontre lui a laissée des souvenirs quelques peu amers.  C’est dans cet état d’esprit -en plus d’avoir loupé son vol de quatre minutes !- qu’elle rencontre à l’aéroport, Olivier. Ça ne faisait que quelques minutes que je le connaissais, que j’étais déjà conquise par son personnage : protecteur, direct, avec un humour à toute épreuve. Et contrairement aux héros de romances habituelles, on n’a pas ici deux personnages aux caractères bien trempés qui passent leur temps à s’envoyer des piques. Ils plaisantent, se taquinent  gentiment et le tout reste très léger. Chacun pris dans les tourments et drames familiaux, on apprend à mieux les connaitre, à les comprendre et à les apprécier, tout au long du vol New-York – Londres, qui pour notre plus grand bonheur, ne dure pas moins de 7 heures !

Cette romance contemporaine s’étalant sur une journée entière, ne sort pas des sentiers battus, mais elle m’a faite rêver et je me suis facilement laissée emporter par les vies compliquées mais attachantes d’Olivier et Hadley. Je vous la recommande si vous voulez vous aussi, vous envoler au dessus des nuages durant quelques heures.

Note globale : 14/20 

Sephi