Édition : Milady

Parution : 2012

Classement : Bit-lit, comédie, romance

Il y a quelques mois, AlterVorace te parlait du premier tome des aventures de Charley Davidson. Au vu de l'enthousiasme de ma collègue et de la note qu'elle lui avait attribué, je me suis finalement lancée dans la lecture de cette série qui m'a parut originale. Ayant adoré le premier tome -dont tu peux retrouver la critique ici-, je n'ai pas mis longtemps à lire la suite.

« Charley, détective privée et faucheuse, et Cookie, sa meilleure amie/réceptionniste, se lancent à la recherche d'une jeune femme disparue depuis le meurtre d'une camarade de lycée. Pendant ce temps, Reyes -le fils de Satan!- est sorti de son corps physique pour hanter Charley afin d'empêcher des démons de s'emparer de la jeune femme et d'accéder au ciel par son biais. Mais Charley pourra-t-elle supporter ses nuits ardentes avec Reyes et ses journées à cent à l'heure sur la piste d'une femme disparue ? »

Pour ce tome, j'ai été un peu moins emballée. Déjà j'ai regretté qu'il n'y ait pas plus d’interaction avec des fantômes, comme dans le premier. L'enquête pour retrouver l'amie de Cookie n'est pas inintéressante, mais je l'ai tout de même trouvé un peu lente, parfois un peu fouillis, et le dénouement plutôt prévisible. Heureusement que l'humour de Charley était encore bien présent pour épicer un peu la lecture. Malgré cela, l'auteur arrive à ne pas ennuyer son public, les personnages sont bien exploités et on en apprend un peu plus sur chacun d'eux, notament les relations de Charley avec sa famille qui sont un peu plus mises en avant et j'ai apprécié ce côté du roman. Mon seul regret pour ce tome, c'est que j'ai trouvé que Reyes n'était pas très présent. Les fois où on le voit, il saute sur Charley, est jaloux et râle la moitié du temps -oui, bon, en fait comme un homme normal, d'accord, mais bon, on est censé fantasmer-, j'aurais aimé que leur relation évolue un peu plus, mais à part s'engueuler et jouer à qui est le plus têtu, ça ne bouge pas beaucoup. Heureusement, les fausses citations présentes dans le premier tome sont également au rendez-vous et m'ont vraiment amusé, et comme ma collègue, je ne résiste pas à t'en citer :

« De gros seins impliquent de grosses responsabilités. TEE-SHIRT »

« Que ça ait des pneus ou des testicules, ça va te donner du fil à retordre. AUTOCOLLANT POUR VOITURE »

« N'ayez pas peur de courir partout en public en fredonnant l'air de Mission : Impossible. TEE-SHIRT »

Si comme nous tu aimes l'humour pourri -et vu le succès de notre rubrique culture pourrie, je n'en doute pas- alors n'hésite pas à te lancer dans la lecture des aventures de Charley Davidson.

Note globale : 15/20

Ema