Escale au Japon pour le drama du jour avec une romance saupoudrée de sport. Disons le tout de suite ami lecteur, certaines séries asiatiques sont pour tout le monde mais ce n'est certes pas le cas. Si tu as des poils sur le torse, que ta voix a mué à l'adolescence et que tu es hétérosexuel, passe ton chemin. Je vais peut-être te paraître sexiste mais Buzzer Beat est résolument un drama pour fille. Je sais, je sais, il y est question de basket ball toussatoussa mais là ne réside pas l'intérêt de la chose. Nan. Nous sommes face à des histoires d'amûr. Plein. Pas que, mais quand même.

 

vlcsnap-2012-11-22-10h50m31s70

Du basket et des pompom girls...roses

L'héroïne est une jeune femme de 23 ans, Shirakawa Riko -on dira juste Riko, hein...- qui tente d'entamer une carrière de violoniste. Sauf que c'est pas vraiment ça et qu'elle occupe un poste à temps partiel dans une librairie en compagnie de sa colocataire, Mai, elle aussi musicienne. Dans le rôle de Riko, j'ai eu le plaisir de retrouver l'actrice Kitagawa Keiko dont je t'ai déjà parlé quand j'ai chroniqué Paradise Kiss et Tsuki no Koibito.

vlcsnap-2012-11-22-19h55m01s103

Je m'appelle Riko et............

vlcsnap-2012-11-22-10h58m17s125

.............non seulement je suis une bônasse mais en plus je joue du violon...

A la suite d'un oubli de téléphone dans un bus, elle va faire la rencontre d'un coach de basket, Kawasaki Tomoya qui semble sous le charme.

vlcsnap-2012-11-22-10h51m30s143

Kawasaki ou comment trop de brushing tue le brushing

En parallèle elle croise un joueur de basket -qui bien entendu joue dans l'équipe qu’entraîne Kawasaki- Naoki. Le jeune homme est incarné par Yamashita Tomohisa plus connu par ses fans sous son surnom de Yamapi.

 

vlcsnap-2012-11-22-20h02m24s184

Yamapi dans le rôle de Naoki

Bien entendu on sent le triangle amoureux arriver. Un carré même puisque le garçon a une petite amie, Natsuki -depuis deux ans-. Leur couple ne semble pas irradier de bonheur et l'irruption dans leur vie de deux rivaux va le mettre en danger. D'abord, l'arrivée de Riko mais aussi celle d'un nouveau joueur de basket Yoyogi Ren qui semble s’intéresser à Natsuki.

 vlcsnap-2012-11-22-13h42m22s7

Des rivaux partout partout...

Oui cela ressemble à un soap avec de l'amûr, de la trahison, des sentiments secrets et tout ça avec le basket et le violon en toile de fond. Rien d'original donc. Sauf qu'une dimension apporte un vrai plus : la psychologie des personnages. Riko et Naoki ont en commun d'avoir un rêve mais aussi d'être un peu faibles, ils manquent de confiance en eux et de détermination. Ils ne semblent pas très matures. J'ai apprécié leur évolution au fil des épisodes. Au départ ce sont deux gosses qui passent plus de temps à rêver qu'à agir mais leur rencontre et la réalité vont les obliger à grandir. Le personnage de la copine de Naoki, Natsuki -Aibu Saki, qui joue plutôt bien - est celui qui m'a le plus touchée. Elle semble prisonnière de son image de petite jeune fille parfaite tout en ne supportant pas l'idée d'être imparfaite.

vlcsnap-2012-11-22-10h53m54s50

vlcsnap-2012-11-22-10h52m35s30

La jolie Natsuki prisonnière de son rôle de fille modèle

vlcsnap-2012-11-22-10h54m51s104

Le nouveau joueur qui va perturber Natsuki

Lorsque paraît Yoyogi, très bien interprété par Kaneko Nobuaki, qui représente le danger, son univers semble se fissurer. Pour moi, les deux personnages que je viens d'évoquer sont les plus intéressants et les mieux incarnés du drama. Ce sont d'ailleurs les scènes les réunissant que j'attendais avec impatience.

 

vlcsnap-2012-11-22-10h56m15s180Bon j'attendais aussi leurs scènes parce qu'ils se font de vrais bisous. Pas des Japankiss -tout pareil que les Koreankiss mais au Japon-

vlcsnap-2012-11-22-10h57m04s133

Une scène magique. Le mec en vélo c'est Naoki, et le couple c'est sa copine qui roule une énorme pelle à un autre. Mais il ne voit rien. Nan. A se demander ensuite comment il arrive à faire panier au basket avec de tels problèmes de vue... 

A part cela, tout est fait pour émouvoir un cœur de midinette. Des larmes, des fleurs et des bisous. De la romance puissance 1000. Mais c'est bien fait et c'est mignon tout plein.

Merci à la manga arigatou fansub, à la Asia Powa Fansub et à la Drama Jinso Fansub pour leurs traductions

 

Et puis bon, pour respecter la tradition toussatoussa :

BONNE ANNEE !