Si la langue française m'était contée

Édition : Fides

Parution : 2012

Illustrations : Luc Melanson

Classement : essai / jeunesse -à partir de 10-12 ans-

 

J'aime la langue française avec constance depuis des années et son histoire me fascine. Lors de mes études -il y a fort fort longtemps- j'ai eu l'occasion de faire de l'Ancien Français et cette matière m'avait beaucoup intéressée. Je suis donc toujours à l'affût des parutions sur la question, surtout que vulgariser ce domaine n'est pas simple. Quand j'ai eu connaissance de l'existence de l'ouvrage de madame Favre, je me suis donc jetée dessus :

L’histoire de la langue française est riche et passionnante. Raconter l’histoire de cette langue, c’est remonter à des origines très lointaines, presque oubliées. C’est aller à la rencontre de l’histoire de nos mots. C’est cette histoire que Magali Favre a courageusement entrepris de raconter aux plus jeunes. La langue française est le personnage principal de ce récit captivant. En partant des Gaulois jusqu’aux influences anglaises, en passant par la langue latine, les Grecs, les Francs, les mots venus d’Orient et ceux venus du froid, cette histoire est racontée avec humour et de nombreuses anecdotes savoureuses animent le texte, lui donnant un rythme qui plaira à un plus jeune lectorat. Les illustrations de Luc Melanson mettent les anecdotes en images et soulignent le côté ludique du texte.

Le livre se divise en douze chapitres qui présentent l’histoire de la langue française à travers ses influences, ses emprunts, la formation de ses mots, les péripéties, les conflits et les légendes autour des personnages et des peuples de diverses origines qui ont contribué à sa naissance et à son évolution. Chaque section présente d’abord, sous forme de récit, l’histoire de l’influence du gaulois ou du latin par exemple sur le français. Par la suite, l’auteur présente une série de mots d’origines diverses et raconte comment ils se sont transformés pour devenir des mots français.

L'ampleur des ambitions de Magali Favre semblait périlleuse... Comment parler de l'histoire de notre langue, de ses origines, sans être ennuyeux ? Comment se mettre à la portée d'un jeune lectorat sans abêtir le propos ? L'auteur a réussi ces prouesses de manière magistrale. C'est ludique, intelligent et passionnant. J'ai appris et ré-appris des tas de choses.

L'ouvrage est divisé en chapitres qui parlent de la langue par le prisme de ses influences. Madame Favre nous parle du gaullois, du latin, de l'arabe ou encore du franc avec passion. On voit se dessiner sous nos yeux la complexité des racines du français. Après une explication sur la manière dont une langue a influencé la notre, le gaulois par exemple, l'auteur nous offre les mots concernés. Et ce, de manière toujours très ludique. Ainsi, nous apprenons que le mot bagnole vient du gaulois benna signifiant véhicule léger en osier. Chaque paragraphe fourmille de savoir et on prend plaisir à ouvrir le livre au hasard juste pour savourer et découvrir notre langue. Si la langue française m'était contée est riche d'anecdotes qui plaira à coup sûr à tout le monde. Par exemple, est-ce que tu sais, ami lecteur, que le célèbre @ viendrait du latin ?

L'ouvrage de madame Favre ne se contente pourtant pas d'aligner des étymologies, il nous montre vraiment comment la langue a évolué. L'auteur nous parle de l'orthographe et de la grammaire, nous expliquant toutes les particularités du français. Le livre est trop vaste pour que je te dise tout le bien que j'en pense... Ce que je peux dire pour finir cet article, c'est que Si la langue française m'était contée mérite sa place dans tous les CDI de France et au-delà. C'est le genre d'ouvrage qui donne le goût du savoir. Pour dire, ça m'a presque donné envie de ré-apprendre le latin. Ce qui est une prouesse en soit. Un vrai coup de cœur !

 

NOTE GLOBALE : 19 / 20