pet affiche

 

Date de sortie : 2011

Pays : Corée du Sud

Classement : Comédie, Romance

   Certains d'entre vous auront peut-être lu le manga et/ou vu le Jdrama dont est inspiré ce film : Kimi Wa Petto. Le synopsis japonais m'ayant interpellée, je l'avais téléchargé pour le regarder à l'occasion. Seulement quand j'ai vu qu'il y avait un film coréen, je me suis un peu -beaucoup- jetée dessus. Et, honnêtement, je n'ai pas été déçue, bien que je reste encore dubitative -et hilare je dois le dire- plusieurs heures après avoir visionné ce film.

   Eun-Yi travaille comme éditrice pour un magazine de mode. Elle ne cesse de rencontrer des échecs dans ses relations avec les hommes et ne s'entend pas avec ses collègues de travail. Un soir, alors qu'elle rentrait chez elle, elle découvre en face de son immeuble un carton dans lequel se trouve un jeune homme blessé. Prise de pitié, elle décide de le ramener chez elle. Mais voici qu'il ne veut plus la quitter, surtout qu'il n'a nulle part où aller. Eun-Yi décide alors d'un arrangement : il pourra rester dans son apparemment, à la condition qu'il accepte de devenir son chien.

   Je vais être honnête : j'ai adoré ce film, mais je me demande encore franchement pourquoi. C'est à la fois complètement décalé, parfois affreusement niais et un peu limite le coup de l'homme/chien de compagnie -bien que ça laisse tout de même songeuse-. Bref, d'un côté on a une héroïne assez classique qui fait carrière et qui rame avec les hommes. Elle est limite tyrannique et fait flipper tous ses collègues -sans oublier son petit frère qu'elle oblige à faire le ménage quand il vient lui rendre visite-.

vlcsnap-2012-11-27-20h01m32s77

L'héroïne qui doit avoir un cerveau particulier pour demander à un homme d'être son chien...

   Arrive ensuite le héros masculin, Kang In Ho, un danseur professionnel -on se demande encore par quel miracle il est pro, mais bon- un peu à la ramasse mais toujours joyeux. Pour avoir un toit au dessus de la tête et manger à sa faim, il va accepter le marché d'Eun-Yi et devenir « Momo », le toutou fidèle de la jolie héroïne -faut être con quand même-.

vlcsnap-2012-11-27-20h10m16s203

Kang In Ho ou la folie capillaire

   Les ¾ du film étant basés sur la relation maître/chien et les situations assez drôles, je ne vais pas rentrer dans les détails, ce serait dommage de tout gâcher. Sache tout de même qu'il y a des rivaux. Côté rivale féminine, on a une conasse-conasse qui met des bâtons dans les roues d'Eun-Yi dès qu'elle le peut et qui est tellement courageuse qu'elle ne dit pas en face ce qu'elle pense.

vlcsnap-2012-11-28-11h39m33s147

Bonjour, je suis une conasse qui aime emmerder l'héroïne

   Le meilleur pour la fin : le rival masculin. Premier amour d'Eun-Yi, ils se retrouvent après 4 ans -mais ils n'ont jamais été ensemble, c'était à sens unique-. Et là, comme la plupart du temps avec Altervorace, on était plus de son côté que de celui du héros. Déjà parce qu'il a la classe et qu'il est gentil toussatoussa, mais SURTOUT parce que quand on l'a vu torse nu, il nous a fallu un petit bol pour la bave. Oui c'est pas reluisant, mais on est comme ça chez les CulturoVoraces...

vlcsnap-2012-11-27-20h09m41s109

Le rival masculin et son torse...

   Honnêtement, je ne vois pas quoi te dire de plus sur ce film, l'histoire est originale, les dialogues sont parfois magiques et j'ai trouvé les acteurs plutôt bons, surtout Jang Geun Seok -qui joue l'homme/chien- qui m'a vraiment fait rire. Aller je te laisse avec quelques captures d'écrans...

vlcsnap-2012-11-27-20h01m50s8

Bonjour, je suis un homme/chien et j'aime ça...

 

vlcsnap-2012-11-27-20h02m05s157

Pas con la technique d'homme/chien, je vais pouvoir me frotter à elle...

 

vlcsnap-2012-11-27-20h04m21s230

Vilain chien !

 

vlcsnap-2012-11-27-20h11m49s103

Quoi ? Non seulement ton animal de compagine est un homme, mais en plus tu as une robe moche ???

 

   Note globale : 15/20

Ema