blanche tome 1

 

Édition : Albin Michel Jeunesse

Parution : mai 2005

Classement : Jeunesse – dès 12 ans

   Ce n'est plus un secret pour personne : j'aime beaucoup la littérature jeunesse. Aussi, quand je suis tombée par hasard sur ce roman mêlant intrigue et Paris 19°, le tout saupoudré d'un peu de paranormal, je me suis jetée dessus.

   « Paris, 1870. L'armée prussienne encercle la ville. Les Parisiens sont prisonniers et l'hiver s'annonce terrible. Blanche, 17 ans, est prise au piège comme les autres. Heureusement, son oncle Gaston, commissaire à la Sûreté, est là pour la protéger. Mais une enquête difficile le préoccupe... Un cadavre est retrouvé dans les jardins du Palais-Royal, un tatouage occulte sur le bras gauche. Blanche, passionnée par les méthodes d'investigation, se met en tête d'aider Gaston, et sa route croise bientôt celle d'un deuxième mort, tatoué lui aussi. Dans une ville guettée par la famine, la jeune fille plonge au cœur d'une terrible vengeance, aux frontières de la magie noire. »

   Je vais le dire tout de suite, ce premier tome est un coup de cœur. Cela faisait très longtemps qu'un roman jeunesse ne m'avait pas autant emballée. Je me suis laissée embarquer avec blanche à la poursuite de ce tueur de tatoués, j'ai eu peur avec elle, j'ai essayé de résoudre le mystère en même temps qu'elle, bref je suis complètement sous le charme de la demoiselle.

   Blanche vient d'une famille bourgeoise. Elle a deux sœurs, apparemment pas très futées, et plutôt que de passer son temps à broder et s'exercer au piano comme toutes les jeunes filles respectables, elle est fascinée par la science et la criminologie. Si Blanche est calme, plutôt réservée et casanière, sa meilleure amie, Emilienne, est tout son contraire : jolie rousse au caractère bien trempée, elle va aider Blanche et la soutenir pendant son enquête. Un personnage sympathique qui j'aimerais découvrir un peu plus dans les prochains tomes. J'ai aimé voir l'évolution de Blanche - au départ qualifiée de « pas très jolie » - qui va prendre de l'assurance au fil des pages. Elle est assez proche de son oncle Gaston, commissaire un peu bourru mais sympathique qui fait équipe avec Léo, un inspecteur moderne qui croit à la nouvelle science des empreintes digitales. Tous les personnages sont bien travaillés et attachants, même le meurtrier.

   L'enquête en elle-même est plutôt intéressante. Ces cadavres d'hommes, tous avec le même tatouage qui se liquéfient mystérieusement quelques jours ou heures après leur découverte, cela m'a vraiment intriguée. J'ai été surprise par la révélation sur le meurtrier, celle-là, je ne m'y attendais pas ! C'est un bon roman, à conseiller à tous.

   Si vous voulez en savoir plus sur l'auteur, n'hésitez pas à aller faire un tour sur son site. C'est par là.

   Note globale : 17/20

Ema