Édition : Scrineo

Parution : 2012

Classement : Essai / Histoire de France

 

Tu le sais déjà ami lecteur habitué de cette morne contrée, j'adore l'histoire. Alors quand j'ai eu la chance de recevoir par le biais du site Babelio, un ouvrage sur la question, j'ai été ravie. Rappelons que si je reçois gratuitement l'ouvrage, je reste complètement libre de mes critiques. Parlons de l’ouvrage en question aujourd'hui :

La vallée de la Dordogne colonisée par les premiers homo sapiens il y a 100 000 ans ; la paisible forêt de Crécy où, dans une moite journée d’août 1346, fut décimée par les archers anglais la fine fleur de la chevalerie française, les plateaux de la Champagne où Ætius arrêta Attila en 451 et où quinze siècles plus tard Français et Allemands se livrèrent en 1915 des combats meurtriers…

Ce livre est fondé sur une conviction : les événements et les dates de l’histoire se retiennent plus facilement s’ils sont associés à des lieux précis. La France se prête admirablement à cette « technique de la mémoire » car elle a, très tôt, pris les contours qu’on lui connaît. C’est donc à un voyage dans le temps et dans l’espace que je vous convie. Descendez le cours de l’Histoire de France en empruntant un dédale de routes et de chemins qui vous conduiront du Massif Central à la Bretagne, de Nîmes à Strasbourg, du Havre à Marseille, de la vallée de la Loire aux bords de la Somme. À chacun de ces lieux chargés de mémoire est associé un évènement. Leur succession a construit sur un petit territoire du monde un objet singulier : la France.

L’argument de ce livre est donc très clair : parler de l'Histoire de France par le biais de lieux plutôt que des dates. L'ouvrage n'en reste heureusement pas moins chronologique mais un index à la fin du volume permet de retrouver tous les lieux abordés au fil des pages.

Le premier élément que je trouve particulièrement intéressant est la constance pour monsieur Eybalin de toujours nous parler de faits et lieux dans une idée de continuité. L'ouvrage n'est pas une suite de chapitres sans lien mais parvient à dessiner notre histoire dans son ensemble, dans son évolution. Pour cela, on a le plaisir d'apprendre ce qui a perduré des périodes abordées. Ainsi, pour les gaulois, on un paragraphe qui parle des « mots gaulois » qui nous sont parvenus. Concernant l'aspect des lieux, j'ai été agréablement surprise. Ainsi, résidant près de Lyon, j'ai pu trouver plein d'informations sur la ville. Un exemple : l'auteur nous parle de la communauté chrétienne lyonnaise au moment des persécutions de 177... Passionnant !

Les plus grands évènements de notre histoire sont abordés : la défaite de Vercingéorix en 52 av JC, les Croisades, la guerre de Cent ans, la fronde sous Louis XIV... Mais encore mieux, on aborde aussi l'histoire de notre civilisation et celle des idées. Dans le chapitre le Siècle des Lumières, on trouve toute une partie sur les philosophes et encyclopédistes de l'époque.

Un autre élément qui m'a intéressée dans l'ouvrage en question, est la précision dont l'auteur fait preuve. Par exemple quand il nous parle de Charles Martel qui repousse les arabes, il ne se contente pas de situer l'évènement « vers Poitier » mais nous parle bien de Moussais la Bataille. Un travail donc très rigoureux.

Concernant l'argument de départ, l'histoire à travers les lieux, je ne sais pas trop quoi en penser. A mes yeux cela ne facilite pas spécialement la compréhension ou la mémorisation des faits. Malgré tout, ce parti pris est intéressant et apporte pas mal de chose. Ainsi, au fil des siècles, c'est un véritable tour de France que nous faisons dans le sillage de nos ancêtres. Surtout que l'auteur prend toujours la peine de nous dire ce qu'il reste aujourd'hui des événements. Ainsi on apprend que l'on peut encore voir des monuments carolingiens et mérovingiens ou encore la porte du château par laquelle Jeanne d'Arc est passée lors de son départ de Vaucouleurs -Meuse- pour rejoindre Charles VII. Ce livre nous donne envie de voyager et d'aller voir nous-même ces vestiges du passé.

Enfin, dernier aspect positif de Quand les lieux racontent l'histoire de France, j'ai apprécié la clarté des explications fournies. De manière très personnelle le 19ième siècle reste pour moi une période confuse. Entre les Républiques, Napoléon, la Restauration blablabla, j'ai du mal à m'y retrouver. Or, monsieur Eybalin explique cela très bien -bien que je ne suis pas certaine de me souvenir de tout-.

En conclusion, je dirai que pour moi, amatrice mais loin d'être spécialiste de notre histoire, cet ouvrage restera dans ma bibliothèque comme une référence. Je pense que c'est le genre de bouquin que j'ouvrirai facilement pour me remettre en tête un événement particulier ou toute une période. Je ne peux pas juger de l'aspect scientifique de l'ouvrage, mes connaissances faisant pâle figure auprès du travail d'un agrégé en Histoire mais je peux tout de même dire avoir apprécié le voyage.

 

NOTE GLOBALE : 17 / 20