2d_four_brd_hunger_games

Date de sortie : 21 mars 2012

Pays : États-Unis

Classement : action, drame, science-fiction

 

Comme Ema -si tu veux aller voir sa critique, c'est par là- j'avais beaucoup apprécié ma lecture de la trilogie de Suzanne Collins, Hunger Games. Vu le succès des livres en question, il n'a fallu que très peu de temps pour que des producteurs se jettent dessus pour en faire un film. Pour ceux qui ont manqué le phénomène, je rappelle un peu l'histoire avant de de passer aux choses sérieuses :

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.

La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique.

Tout d'abord ami lecteur, sache que je ne vais pas me pencher plus que nécessaire sur l'adaptation en tant que telle. Comparer le film et le bouquin pendant des heures en relevant chaque dissemblance n'est pas seulement rébarbatif, je pense que cela n'a aucun sens. Je dirai juste que le film ne « trahit » pas le bouquin, après tout madame Collins a participé au scénario et c'est déjà très bien. Bien entendu le roman reste plus subtil -comme c'est souvent le cas- et je ne peux que conseiller de lire avant de voir mais je fais ça pour toutes les adaptations. Passons aux choses sérieuses.

J'ai lu des critiques très négatives sur Hunger Games avec pour principal argument que ce n'est pas... Battle Royal. Non mais sérieux ? J'ai adoré le film de Fukasuka que j'ai vu en vostfr à sa sortie mais arrêtons de tout mélanger. Il n'y a rien de commun entre les deux films en question. BR est une critique acerbe de la société, un objet culotté et intelligent destiné aux adultes. Le message de BR est subtil et a pour objectif de nous tendre un miroir grossissant pour pointer du doigt les dérives du présent. Quant à Hunger Games c'est un film de divertissement, une dystopie destinée aux ados. Quelques messages sont présents mais ce n'est tout de même pas un film fait pour cela au départ. Ni le public, ni les enjeux ne sont les mêmes. Ce serait comme comparer Monstres contre Aliens et Mars Attacks ! tout ça parce que les deux ont pour base l'invasion extra-terrestre. Maintenant que j'ai expliqué à quel point je trouvais débile une comparaison entre Hunger Games et Battle Royal je peux passer à la suite...

Le réalisateur Gary Ross est à mes yeux un choix plutôt intelligent pour ce film. Hunger Games est un film à gros budget destiné aux ados et jeunes adultes et laisser la réalisation à ce monsieur est cohérent. On lui doit par exemple Pleasantville qui est plutôt sympathique sans être un chef d'œuvre. J'ai lu quelques critiques qui se pâmaient devant la réalisation d'Hunger Games... n'exagérons rien. Il y a une ou deux bonnes idées mais le tout manque de subtilité et d'originalité. Les images du début, dans le district, sont plutôt sympathiques même si c'est du vu et revu. Le manque d'audace de monsieur Ross n'est pas quelque chose de grave. Oui, le film est un peu propret et démonstratif -tu as vu comme je filme en gros plan des jambes et puis des mains pour montrer que la vie au district 12 est difficile ?- mais les efforts sont honorables. La seule chose que j'ai trouvé pénible dans la réalisation c'est la manière dont les combats sont filmés, genre ça donne la migraine. Deux raisons peuvent expliquer ces mouvements de caméra... Soit le réalisateur a fait ce choix pour montrer que Hunger Games est une télé réalité et je trouve ça débile ; soit c'est afin de montrer la violence sans que le film ne soit classé "interdit aux – de 16 ans", en évitant de trop édulcorer l'histoire et je comprends ce parti pris. Bref la réalisation est correcte et vu les films que j'ai pu voir ces dernières années je craignais bien pire.

 

vlcsnap-2012-08-22-08h25m10s35vlcsnap-2012-08-22-08h25m13s67

Tu as vu comme je filme en gros plan des jambes et puis des mains pour montrer que la vie au district 12 est difficile ?

 

J'avoue par contre que j'ai été plutôt contente du casting de Hunger Games. Jennifer Lawrence, qui campe le rôle principale est une bonne actrice -excellente même dans Winter's Bone. Elle livre une prestation de qualité et tire son épingle du jeu. Vu la place qu'a le personnage de Katniss, ce choix intelligent pour une vraie comédienne -on est loin des artistes Disney- est pour beaucoup dans la réussite du film.

 

vlcsnap-2012-08-22-08h25m45s131

Jennifer Lawrence, très bien

 

Pour ce qui est du rôle titre masculin, Josh Hutcherson dans le rôle de Peeta, j'avoue que j'ai un peu plus de réserves. Il s'en tire sans être ridicule mais je l'ai trouvé bien fade à côté de sa camarade de jeu.

vlcsnap-2012-08-22-08h26m57s88

Josh Hutcherson, un peu fade

Côté personnages secondaires on est plutôt gâtés avec la présence de deux acteurs que j'adore. Dans le rôle du mentor de Peeta et Katnis, on a la joie de retrouver Woody Harrelson qui m'avait marqué dans Larry Flint alors que le président Snow est campé par Donald Sutherland, que j'apprécie vraiment beaucoup. Bref un casting meilleur que d'habitude pour un blockbuster destiné aux ados.

vlcsnap-2012-08-22-08h27m11s221Woody Harrelson

vlcsnap-2012-08-22-08h29m20s235

Donald Sutherland

Pour ce qui est du décor et des costumes : tout ça est très bien fait sans aucun doute mais j'ai trouvé que certains partis pris tombaient un peu dans la facilité. Le contraste entre le Capitol -look hyper coloré, décor structuré qui pique les yeux- et le district 12 -tenues grises sorties tout droit de la seconde guerre mondiale- est un peu démonstratif, de la grosse ficelle jaune fluo.

vlcsnap-2012-08-22-08h30m47s78vlcsnap-2012-08-22-08h31m20s130

Contrastes un peu faciles quand même...

Reste que Hunger Games m'a agréablement surprise et que ses défauts -facilités et choix de réalisation parfois un peu horripilants- n'empêchent pas le divertissement et ne prend pas trop le spectateur pour un demeuré. Il va sans dire que j'irai voir la suite bien que le changement de réalisateur pour Francis Lawrence -à qui on doit par exemple Constantine- me laisse un peu dubitative. Non mais franchement cette tendance à changer de réalisateur au deuxième opus d'une trilogie est vraiment énervante... De toute façon, amis lecteurs, je vous tiendrai au courant et puisse le sort vous être favorable.

 

NOTE GLOBALE : 13 / 20