1206-dame-poete_org

Édition : Milady

Collection : Romance

Parution : 22 juin 2012 pour la présente édition

Classement : romance / histoire

J'avais envie de m'essayer à la collection romance de Milady. Si tu es un habitué de ce blog, ami lecteur, tu as sans doute remarqué qu'en plus des romans d'amour, j'ai une inclination certaine pour l'histoire et la littérature. Le résumé de La Dame et le Poète ne pouvait que me tenter :

Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une fille de bonne famille. Pourtant, la jeune Ann More a reçu une solide éducation de la part de son grand-père.
Conséquence de cette anomalie : Ann refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui attirer des problèmes, surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse… Un certain John Donne.

Avouons-le tout de suite, je ne connais pas grand chose sur le contexte du roman. De la littérature anglaise de cette période, j'avoue que je ne connais que Shakespeare et Marlowe. Quant à John Donne, je n'avais jamais lu une seule ligne de lui même si je connaissais son œuvre de réputation. Il faut dire que je pense que la poésie ne peut vraiment être savourée que dans sa langue originale, et je ne suis donc pas prête de lire les productions de ce monsieur. Il semble, après une recherche très sommaire sur le Net, que madame Haran utilise effectivement des faits réels qu'elle a romancé.

Je ne vais pas tergiverser plus longuement : j'ai adoré ce roman. C'est une belle histoire d'amour, après tout nous sommes chez Romance Milady, mais l'ouvrage ne se résume pas à cela. L'Histoire a une grande place dans l'ouvrage. Pour quelqu'un comme moi, qui aime l'histoire mais qui n'a que peu de savoir sur ce contexte, La Dame et le Poète est passionnant. J'ai appris beaucoup de choses et j'en suis contente. Surtout, ce livre a le mérite d'avoir éveillé mon intérêt pour l'ère Élisabéthaine. J'espère d'ailleurs, à l'occasion de prochaines lectures, m'intéresser d'un peu plus près au sujet. Dans La Dame et le Poète la condition féminine est au centre. Bien entendu, j'ai bien conscience que les femmes étaient, à l'époque, seulement considérées comme des êtres inférieurs dont le destin et le devoir restaient confinés au rôle d'épouse soumise et de mère de famille. Mais aborder cet état de fait par le prisme du roman et du destin réel d'une très jeune femme m'a rendu cela très proche.

L'histoire à proprement parler d'Ann More, je l'avoue, m'a émue. Cette très jeune fille -quatorze ans- considérée comme beaucoup trop éduquée pour son propre bien a effectivement dû faire preuve de beaucoup de courage pour braver son époque et assumer son amour pour John Donne. Le roman n'est sans doute pas un chef-d'œuvre mais il manie habilement histoire et romance. Un moment vraiment agréable...

 

NOTE GLOBALE : 15 / 20