10 août 2012

Le vendredi culture pourrie peut aussi être poilu : Yéti, le géant d'un autre monde

   Vous connaissez maintenant notre passion pour les nanars. Vous savez aussi que nous nous réunissons Altervorace, l'HommeVorace, Omnivorace et moi, Ema – trouve l'intrus, ami lecteur – pour savourer un chef d’œuvre de nanar cinématographique. Celui qui nous intéresse aujourd'hui nous a fait trépigner d'impatience, bouillir de joie et même frémir rien qu'à l'idée de découvrir ce géant poilu.

   Après avoir savouré 2020 Texas Gladiator, nous nous sommes attaqué une nouvelle fois au cinéma bis italien – oui quand on aime, on ne compte pas. Et cette fois encore, on s'en est pris plein la tronche, on est resté scotchés sur le canapé, bref on a encore voyagé dans un espace-temps parfois incompréhensible pour nos cerveaux gavés à la nicotine et au coca. Laisse-moi te faire un petit compte rendu de cette merveille qui nous a laissés aussi perplexes qu'hilares.

 

jaquette

 

   Tout commence avec la découverte d'un monstre au Canada, par le petit-fils d'un riche homme d'affaires. Cet homme d'affaires, Morgan Hunnicut de son nom, c'est une sorte de croisement entre Philippe Bouvard et Jacky – du Club Dorothée, tu te souviens ?

 

vlcsnap-2012-07-31-20h52m58s123Jacky - Philippe Bouvard

   Hunnicut a donc réussi a faire venir un « éminent » scientifique sur le lieu des fouilles afin qu'il supervise les opérations. On voit donc notre ami le Yéti se faire dégivrer à coup de lance-flammes, le tout sous les indications pseudo-scientifiques du fils spirituel du Commandant Cousteau et de Prof, le nain de Blanche Neige.

 

vlcsnap-2012-07-31-20h34m22s232Prof Cousteau

   Grâce à une technologie qu'elle est super-méga-top design, le Professeur Waterman – le scientifique – fait part de la découverte à Hunnicut : le monstre n'est autre qu'un Yéti. Selon lui, la bête aurait été prise dans une avalanche alors qu'elle dormait il y a des millions d'années – putain, en plus d'être poilu, le Yéti est sourd, il n'a même pas entendu l'avalanche – puis aurait été propulsée par un cataclysme sur les côtes du Groenland et enfin au Canada. Le Prof veut tenter une réanimation qui va consister à donner de l'oxygène à la bête. Ben oui, après des millions d'années sous la glace, c'est tout à fait naturel, un peu d'oxygène et c'est reparti ! Et pourquoi pas réhydrater les momies tant qu'on y est...

   Mais Hunnicut, flairant la bonne affaire, prévoit de faire du Yéti une sorte d'emblème pour sa compagnie. Il sera aidé de ses fidèles bras droits adeptes des vestes à carreaux et par un sosie assez fidèle de Jean-Claude Duss.

 

vlcsnap-2012-07-31-20h56m56s201Les grosses têtes

vlcsnap-2012-07-31-20h55m00s72" Quand te reverrai-je ? Pays merveilleux... "

 

   Mais ce que Hunnicut ne sait pas, c'est qu'il y a une taupe au sein de son entreprise, et qu'il va avertir des méchants messieurs qu'il y a un Yéti décongelé au Canada et qu'évidemment, ils feront tout pour s'en emparer.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h10m40s252Nestor Burma reconvertit en espion

   Pendant ce temps, sous les yeux ébahis d'Herby – sosie d'Albert Ingalls –, de sa grande sœur sexy, Jane – à la voix faite pour le téléphone rose et aux onomatopées digne d'un porno – et d'un pseudo beau mâle un rien pédophile qui dragouille méchamment la gamine, le Yéti décongèle tranquille.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h12m39s160Oh mon dieu, mais où sont Marie et Laura ?

 

vlcsnap-2012-07-31-21h14m22s173Bonjour, je m'appelle Jane et je ferais n'importe quoi pour faire du cinéma...

 

vlcsnap-2012-07-31-21h11m25s191Tu es vraiment prête à tout, Jane ? Ah non, je m'égare, c'est le Yéti qui décongèle, ça...

vlcsnap-2012-07-31-21h20m16s122Sculpture en papier mâché ? Non Yéti congelé !

 

   Notre Yéti est alors transporté dans une cabine téléphonique géante accrochée à un hélico pour finir de le décongeler à la même altitude qu'il a connu quand il était vivant, l'opération consistant à lui balancer de l'eau chaude et de l'oxygène dans la tronche, le tout arrosé d'électrochocs au cerveau. Un suspens insoutenable commence alors pour nous : le Yéti va-t-il revenir à la vie ? Ben oui. Et pas content, en plus. Je suppose que c'est à cause du brushing à la Farah Fowcett, ça énerve c'est sûr.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h30m04s120Bonjour, je suis le Yéti et je ne suis pas content !

 

   En découvrant son nouvel environnement, le Yéti fait tout péter et va finir par se faire un bobo à la main et enlever miss Porno chic et son petit frère.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h37m20s123Fifille !!

   Heureusement, Lassi veille au grain et ramène des hommes pour sauver les enfants – ça ne s'invente pas, regarde par toi-même.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h39m02s124Quoi Lassi ? Le Yéti a enlevé les enfants et les a emmenés dans une grotte près de la clairière après la deuxième colline ?

   Le Yéti est finalement ramené en ville, accueilli par une foule en délire qui va vite déchanter, puisqu'il va à nouveau tout casser. Notre jeune héroïne va être sauvée par le monstre poilu.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h42m11s213Toi aussi joue à Fort Boyard avec le Yéti.

vlcsnap-2012-07-31-21h40m09s19Ou pas...

   Bien évidemment, la créature est chopée et enfermée dans un entrepôt où les scientifiques veulent le rendormir car il n'est pas dans son élément naturel et cause trop de dégâts – sans dèc ! Mais les méchants rôdent et tuent les scientifiques pour s'emparer du Yéti, et LA révélation du film : tu te souviens du pédophile qui draguait Jane ? Et ben c'est en réalité le grand méchant-qui-veut-le-yéti-que-pour-lui ! Le Yéti, accusé à tort d'avoir tué les scientifiques, s'enfuit et cherche les méchants pour obtenir vengeance. Le Yéti sauve les gentils n'enfants, bute tous les méchants et s'en va dans le soleil couchant, peut-être terroriser une autre ville.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h51m05s185Et oui, en vrai je suis le méchant-qui-veut-garder-le-yéti-que-pour-lui.

 

vlcsnap-2012-07-31-21h50m16s201Ecrasé entre des doigts de pieds de Yéti, c'est con comme mort, quand même !

vlcsnap-2012-07-31-21h54m25s131Oh non, mon ami le Yéti s'en va... Sic...

 

vlcsnap-2012-07-31-21h54m17s52I'm a poor lonesome Yéti...

Et voilà, c'est fini pour aujourd'hui, à bientôt avec un nouveau nanar aussi décoiffant que le cache peau en poil du Yéti !


Commentaires sur Le vendredi culture pourrie peut aussi être poilu : Yéti, le géant d'un autre monde

    Aaaaaahhhhh ce yeti... Ton article est parfait, tu n'as rien oublié. C'est la troisième fois que je le lis et ça me fait toujours autant marrer.

    Posté par AlterVorace, 10 août 2012 à 08:38 | | Répondre
  • Contente qu'il te plaise autant

    Posté par Ema, 10 août 2012 à 18:09 | | Répondre
  • Le yéti

    Oh, enfer et damnation, je ne possède pas ce chef-d’œuvre multi-oscarisé-césarisé-récompensé !

    Survivrai-je à cette inculture qui me fait rougir de honte ??

    Heureusement que je suis sous un pseudo, mon inculture ne sera pas connue de tous.

    Oh, trop drôle la critique des nanars. Ma soeur en connait qui adorent les nanars et les collectionnent. Des fans de films de série Z...

    Posté par belette2911, 21 août 2012 à 21:48 | | Répondre
  • @ Belette2911 : On ira pas jusqu'à dire qu'on est fans, mais on garde précieusement ces nanars dans nos archives, histoire de rigoler un peu de temps en temps. Aller on ne dira pas que tu ne l'as pas vu, on est sympas quand même. Remarque, on peut toujours te le faire parvenir si tu y tiens vraiment

    Posté par Ema, 22 août 2012 à 08:39 | | Répondre
  • Nanars le Yéti

    Trop de culture pourrait nuire à mon cerveau chétif...

    J'ai vu une fois un film de "kung-fu" qui s'intitulait "les moines de shaolin" (déjà pas mal dans le genre dialogues vaseux) et il y avait une suite encore pire !

    Hurler de rire tellement les dialogues étaient de la daube qu'à côté d'eux, "Hélène et les garçons" et toutes les télés réalités avaient des dialogues signés Audiard.

    Posté par belette2911, 22 août 2012 à 19:04 | | Répondre
  • @ Blette2911 : C'est sûr que trop de culture pourrie n'arrange pas du tout nos pauvres neurones mdr
    "Les moines de Shaolin" ? Mais ça m'a l'air prometteur tout ça ! Dialogue vaseux et cascades miteuses, ça me plaît.

    Posté par Ema, 22 août 2012 à 20:48 | | Répondre
  • Ah mais les dialogues étaient pourris de chez pourris, l'acteur était... heu... oscarisable à la framboise d'or.

    J'avais regardé "la 36ème chambre de Shaolin" un film de 1978, c'était pas encore trop nanar.

    Le ridicule fut atteint avec "retour à la 36ème chambre de Shaolin".

    Voici le lien de la vidéo. J'ai retrouvé les titres en fouillant un peu le Net et en reconnaissant la tête de l'acteur de "la 36ème chambre", ensuite, le reste fut un jeu d'enfant.

    http://vod.canalplay.com/films/cinema/retour-a-la-36eme-chambre-de-shaolin,297,295,4663.aspx

    Posté par belette2911, 23 août 2012 à 18:51 | | Répondre
Nouveau commentaire