Autre-monde-2-Malronce

 

Édition : Albin Michel

Parution : 2009

Classement : Fantastique

 

Lorsque j'avais lu le premier tome de cette saga de Maxime Chattam, j'avais été embarquée mais un peu déçue de me trouver face à un roman plutôt destiné à la jeunesse... J'avais toutefois envie de connaître la suite des aventures de Matt :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d'énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d'une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez ... pénétrez dans Autre-Monde.


Quelle agréable surprise ! Pour le coup, le deuxième opus d'Autre-Monde est résolument meilleur que le précédent. D'abord, il n'est pas pour enfant, loin de là. Et le récit est plus subtil que pour L'Alliance des trois. Je ne me suis pas dit : que les ficelles sont grosses monsieur Chattam. Je me suis contentée de lire frénétiquement. Les personnages ainsi que la mythologie prennent plus de consistance et l'univers de nos héros se complexifie juste ce qu'il faut. Bien entendu on reste dans du bon gros divertissement mais c'est plutôt bien fait. Je pense que beaucoup apprécieront le message écologique présent dans ce roman -c'était déjà le cas dans le premier- même si pour ma part je pense que ce thème est parfois trop à la mode et je suis à la limite de l'overdose. A force que livres, séries et films m'expliquent à quel point il faut respecter la nature et blablabla, ben j'en viens presque à avoir envie de déverser moi-même du pétrole dans nos océans.

Malronce a une qualité qui faisait défaut au premier tome : il nuance le truc du bien contre le mal. Ce n'est plus complètement les méchants adultes contre les gentils enfants, on sort légèrement de ce schéma un peu bêta. Bref, je croise les doigts pour que l'auteur maintienne le cap dans le troisième tome qui attend patiemment dans ma PAL.

 

NOTE GLOBALE : 14 / 20