9782811203788

 

Édition : Milady

Parution : 2010

Classement : Bit-Litt

 

Si tu n'as pas suivi ami lecteur, j'avais chroniqué le premier tome ici et Ema s'était occupée du deuxième opus . Tu as éventuellement rattrapé ton retard ? Très bien, je vais donc pouvoir te parler du volume suivant de la saga La Confrérie de la Dague noire. Laissons d'abord la parole à la maison d'édition qui présente ainsi le livre en question :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Zadiste, ancien esclave de sang, est le plus effrayant des membres de la Confrérie. Réputé pour sa fureur intarissable, ce sauvage est craint des humains et des vampires. La terreur est sa seule compagne et la souffrance sa seule passion… jusqu’à ce qu’il tire une ravissante femelle des griffes des éradiqueurs. Tout pourrait changer, mais le guerrier est rattrapé par son passé et se sent glisser lentement vers la folie. Animé par un désir de vengeance, il fera tout pour protéger Bella de ses bourreaux et surtout… de lui-même.

Autant te prévenir tout de suite ami lecteur, ma bonne note n'est pas justifiée par de bonnes raisons, rien de pragmatique, rien d'objectif. Pour être franche, la série est quand même assez répétitive. Un guerrier qui a un lourd passé se refuse à succomber aux charmes de la gent féminine. Sauf qu'une héroïne apparaît et contraint le beau rétif à surmonter ses malédictions pour mieux tomber dans les bras de l'amûr. Si tu te lances dans cette saga je te conseille de ne pas les lire les uns après les autres pour apprécier les aventures de la Confrérie. Là, tu vas me demander pourquoi je n'ai pas fait baisser ma note en conséquence. Ben, en fait, c'est parce que le personnage de Zadiste est mon préféré. Même dans le premier tome où le garçon nous fait grave flipper, j'étais fasciné par ce mec -je te rappelle que mon personnage préféré dans Anita est Edward, tu pourras donc te poser quelques questions sur mon équilibre mental-. Alors oui rien de neuf dans ce troisième opus mais la présence du BMMP -Beau Mâle Musclé Psychopathe- me rend particulièrement indulgente. Que veux-tu, je suis faible...

 

NOTE GLOBALE : 13 / 20