10 avril 2012

Deuxième génération – Michel Kichka

9782205068504

 

Édition : Dargaud

Parution : 2012

Classement : BD / Roman graphique

 

Tu l'as peut-être remarqué, ami lecteur, mais les BD, romans graphiques et mangas sont absents de ce blog. Contrairement à ce que l'on pourrait en conclure, j'aime beaucoup lire ce genre d'ouvrage mais j'en ai rarement l'occasion. Les raisons en sont essentiellement pragmatiques : ces bouquins sont plus chers qu'un vulgaire bouquin de poche et je les lis très vite. Mon budget est plutôt limité et j'avoue que je privilégie les lectures qui me tiendront en haleine plus longuement. Lorsque j'ai eu le plaisir de recevoir le livre de Michel Kichka dans le cadre d'un Masse Critique sur Babelio, j'ai été ravie de pouvoir lire un roman graphique. Il est vrai que ce qu'en disait l'éditeur m'interpellait énormément :

Deuxième Génération n'est pas un règlement de comptes avec l'Histoire. C'est un récit autobiographique à travers lequel Michel Kichka retrace les instantanés décisifs d'une enfance, d'une jeunesse et d'une vie passées dans l'ombre de la Shoah, du plat pays à la terre promise, entre cauchemars, souvenirs drôles, moments joyeux et actes de délivrance.

Célèbre auteur israëlien et caricaturiste majeur, Kichka n'est pas seulement un fervent partisan de la paix au Proche-Orient, il est aussi le fils d'un homme qui fut l'unique survivant de sa famille après la guerre. À 20 ans, son père est revenu dans sa Belgique natale. Il y eut deux filles et deux garçons. Et un vécu si pesant que ses enfants n'ont eu de cesse de vouloir s'en émanciper, chacun à sa façon.

Pour moi Deuxième génération a été un véritable coup de cœur, j'ai été profondément émue et attendrie par les dessins et le texte de cet ouvrage. Monsieur Klichka parle de sa famille, de son père surtout, rescapé des camps de concentration nazis. Il nous parle de sa fratrie qui grandit avec cette présence pesante de la tragédie paternelle. Les dessins, en noir et blanc, sont précis et expressif. Le ton de l'ensemble -images et textes- est subtil et profond. Deuxième génération est d'une grande franchise et l'auteur aborde sans tabou les difficulté qu'il a pu rencontrer en grandissant dans l'ombre de la Shoah. Tout dans le livre respire une grande maturité, et l'on suit le cheminement de vie de l'auteur qui semble au fil des pages aller vers une sérénité méritée. Face à ce genre de lecture, on pourrait redouter quelque chose de trop dur mais ce n'est pas le cas, c'est finalement un ouvrage plein d'optimisme, débordant de vie et d'humanité. Le sujet du poids des traumatismes sur les générations suivantes me passionne et ce bouquin est une pépite pour qui s'y intéresse. Je ne saurais donc que te conseiller cette lecture ami lecteur, et si tu en as l'occasion vient me dire ce que tu en as pensé.

 

NOTE GLOBALE : 17 / 20


masse_critique 

Ps : je tiens à rappeler que le fait que ce bouquin m'ait été gracieusement envoyé par la maison d'édition ne m'a pas empêché d'être libre d'écrire ce que je voulais. Ce n'est pas pour trois bouquins gratos par an que je balancerais ma liberté de parole aux orties...


Commentaires sur Deuxième génération – Michel Kichka

Nouveau commentaire