zombie thérapie

Édition : Milady
Parution : juin 2011
Classement : Bit-lit

Les histoires de zombie j'adore, j'ai vu plein de films, dégommé les zombies de resident evil sur toutes les consoles possibles et imaginables (je ne vous conseille pas trop la wii d'ailleurs), aussi quand j'ai vu un livre sur ce thème, avec de l'humour, je me suis jetée dessus.

« Sarah et David sont au bord du divorce et tentent une thérapie de couple. Mais en arrivant à leur rendez-vous, ils trouvent leur conseillère conjugale en train de dévorer les clients précédents. Certes, ces gens sont morts, mais ils pourraient avoir la décence de se comporter comme tels ! Sarah et David voulaient sauver leur mariage, maintenant ils doivent sauver leur peau. Avant, elle faisait des listes, maintenant elle laisse des morceaux de cervelles partout. Avant il passait son temps à jouer à Resident Evil, maintenant ça lui sert ! Une apocalypse zombie, quoi de mieux pour échapper à la routine du couple ! »

L'histoire se passe à Seattle, où Sarah et David, un couple ordinaire marié depuis 5 ans a du mal à se supporter. Ils suivent une thérapie conjugale depuis 6 mois et se rendent à leur rendez-vous hebdomadaire. Bizarrement, pas grand monde sur la route, personne pour les accueillir dans le parking souterrain ni à la réception chez leur psy. Étrange... Au bout de 5 minutes dans la salle d'attente à se prendre la tête avec son mari, Sarah décide d'aller râler vers sa psy, mais celle-ci est occupée à bouffer ses patients précédents. Notre couple va donc exploser la tête de la psy à coup de talon aiguille – fantasme de l'auteur?? - puis se retrouver à éliminer également les clients et la secrétaire zombifiés – oui quand un zombie te mord, tu te transforme, c'est connu. Ils vont alors aller se réfugier chez eux et découvrir leur voisin zombifié dans leur baignoire - qu'est-ce qu'il fout là ce con ? - puis lui explosent la tête à coup de livre de psycho - décidément l'auteur règle ses comptes avec les psys ou quoi ? - puis d'abattant de chiottes. Inventif tout ça.

Bien sûr, ils cherchent à comprendre ce qu'il se passe, et vont découvrir aux infos qu'un problème est survenu à la fac et qu'une contamination biologique transforme les gens en zombies – umbrella corp fait des petits dis donc. Après avoir embarqué tout l'arsenal de leur voisin – et la voisine accessoirement – ils décident d'aller chez la sœur de David, et s'ensuit une série de butage de zombie avec des bouts de cervelle et d'autres fluides qui giclent en tous sens. De ce côté-là j'ai été comblée, mais à part les scènes où ils sont attaqués par les zombies - sans oublier un classique du genre : la copine qui va se faire mordre et qu'il faut donc achever avant qu'elle ne les bouffe – il ne se passe pas grand chose. Il y a bien quelques touches d'humour, mais pas de quoi s'extasier non plus, ça reste assez soft. J'ai retenu une chose : si une attaque de zombie arrive en France, on est dans la merde, parce que chez eux, apparemment au rayon chasse des magasins de sport, on peut acheter une arme, et toi, ben va trouver une arme à décathlon, tiens ! Tu risque pas d'attaquer un zombie à coup de godasse quechua, y'a même pas de talons ! Alors si vous voulez lire un livre avec des morceaux de cadavres oui je vous le conseille, sinon il n'a pas grand intérêt. Mais je lirais quand même le tome 2 qui a de meilleures critiques et je me demande comment nos deux héros vont bien pouvoir monter une entreprise d'extermination de zombie, je dois dire que ça m'intrigue.

NOTE GLOBALE : 10 / 20

Ema