petit prince

 

Édition : Gallimard
Parution : juin 2000
Classement : Jeunesse

« J'ai vécu ainsi seul, sans personne à qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours. Le premier soir, je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : « S'il vous plaît... dessine-moi un mouton. » »

J'ai découvert le petit prince quand j'étais petite, mais à chaque lecture, ma vision de ce livre évolue. Petite je le voyais avec des yeux d'enfant, juste une jolie histoire d'un petit prince qui veut qu'on lui dessine un mouton. Adolescente, j'ai vu la critique de la société avec un représentant du genre humain sur chaque planète où passe le petit prince. Une fois maman, la première fois que j'ai lu cette histoire à mon aîné, j'ai été touchée par le loup apprivoisé, et maintenant que je le referme j'y vois encore quelque chose de nouveau. Ce classique de notre enfance évolue avec nous, il est à relire pour le plaisir avec des yeux d'enfant ou avec des yeux d'adultes pour y voir ce qu'il s'y cache. A transmettre à tous les enfants.

NOTE GLOBALE : 15/ 20


Ema