9782253124801

 

Édition : Le Livre de Poche

Parution : 2007

Classement : roman

Depuis la rentrée littéraire, le nom de madame de Vigan se rencontre dés que l'on parle de livre, sur les listes de meilleurs ventes, dans les coups de cœur, sur les blogs. Comme souvent, je ne peux pas me permettre de m'offrir un roman broché pour dix-huit euros alors que cette somme me permet généralement de m'offrir pas mal de bouquin. Désirant connaître le travail de cette auteur dont j'entends dire pas mal de bien et un peu de mal, je me suis tournée vers un autre de ses ouvrages. Voilà ce qu'en dit l'éditeur :

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde.

A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.

No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence.

No, privée d’amour, rebelle, sauvage.

No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.

Essayons d'être un minimum objective : le style est plaisant mais pas non plus révolutionnaire (dans le genre simplicité et pureté tant à la mode depuis quelques années), l'histoire est belle mais les ficelles un peu faciles -avec le coup de deux mondes qui se rencontrent, puis de la gosse surdouée et la famille en deuil, tout ça-. Mais j'ai adoré. J'ai été happée par l'histoire et j'ai eu envie, vraiment envie, d'aider Lou et No à se rejoindre complètement. L'émotion m'a submergée avec beaucoup de simplicité, sans que je réfléchisse, sans que je m'en rende vraiment compte, j'ai posé mon cynisme, et mon cerveau un peu, pour accompagner les personnages.

Delphine de Vigan a réussi son roman, incontestablement, puisque je l'ai refermé avec le sentiment d'avoir entendu une belle histoire et un pincement au cœur de laisser là No et Lou. Que dire de plus puisque l'intellect n'a pas eu vraiment à voir avec ce coup de cœur ? Pas un grand livre mais un beau livre et c'est déjà pas trop mal. Je préciserai enfin qu'un film a été tourné, avec Julie-Marie Parmentier, réalisé par Zabou Breitman. Dés que possible je visionnerai cette adaptation et je viendrai vous en dire une ou deux petites choses ici.

 

NOTE GLOBALE : 15,5 / 20