Édition : Milady

Parution : 2009

Classement : Fantastique

 

tome 7 anita

Le retour des aventures d'Anita Blake, de quoi me réjouir car j'adore cette série (depuis le 1° septembre ma copine Altervorace et moi avons quand même lu 10 tomes) qui mêle hémoglobine, action, passion et sexe... Bon, de ce côté-là elle a mit du temps notre Anita mais quand elle se lâche, elle le fait vraiment ! Dans cet article je vais vous parler d'Offrande brûlée (tome 7), Lune bleue (tome 8) et Papillon d'obsidienne (tome 9).

De ces trois tomes, Offrande brûlée reste celui qui m'a un peu laissé sur ma faim. Dans cet opus, les grands méchants vampires du conseil débarquent à Saint Louis et vont mener la vie dure à Anita et Jean-Claude, sans parler de la bande de léopards-garous dont notre héroïne va devoir assumer la charge après avoir descendu leur alpha. Heureusement qu'on fait la connaissance d'Asher, personnage que je trouve intéressant, ex amant de Jean-Claude, beauté torturée car il a été arrosé d'eau bénite plusieurs siècles auparavant et cela l'a défiguré, bref c'est un de mes personnages préféré et je suis ravie dès qu'il pointe le bout de son nez.

Avec Lune bleue le niveau remonte en flèche, Anita va voler au secours de Richard, accusé de viol dans le Tenessee. J'ai bien aimé ce tome qui parle un peu plus des loups, du triumvirat formé par Anita, Jean-Claude et Richard. Pas d'enquête policière avec son pote Dolph ici, mais tout de même des flics corrompus qui se font botter le cul, du sang, du sexe (même si la première fois avec Richard manque totalement d'élégance, c'est soit lui, soit un des loups qui lui courent après pour la violer, hum hum on repassera pour le romantisme!), bref un tome que j'ai dévoré ! J'ai bien aimé également en savoir un peu plus sur les munins (les « esprits » des meutes de loups) et la rencontre avec Marianne qui va l'aider à canaliser un peu le munin de Raina, la psychopathe ex lupa de la meute de Richard.

Papillon d'Obsidienne, c'est comment dire ? Une explosion. Explosion d'horreur avec des cadavres dépecés et mutilés, mais aussi explosion de pouvoir avec une Anita de plus en plus puissante. Dans ce tome , j'ai retrouvé avec plaisir Edward, l'ami d'Anita limite sociopathe et tueur de monstres en tout genre. Petite surprise avec l'annonce du futur mariage d'Edward et d'une mère de famille un peu à l'ouest, totalement à l'opposé du fiancé, un vrai régal. On y découvre également Itzpapalotl, une vampire qui se prend pour une déesse aztèque et que même le conseil vampirique fuit (pourtant ils sont bien flippant ceux-là!). Au programme : baston aussi bien physique que métaphysique, sang, enlèvements, nombreux séjours à l'hôpital, renforts d'Edward un rien psychopathes (genre un violeur/tueur, bonne nuit Anita!!) et un méchant final bien gore, de quoi ravir les fans !

NOTE GLOBALE : 14 / 20


Ema