9782811203450

 

Édition : Milady

Parution : 2010 pour la traduction

Classement : bit-lit

 

Ces derniers temps je lis beaucoup de bit-lit, Hamilton, Harris... J'étais donc à la recherche d'une nouvelle saga, pas prise de tête avec une pincée de fantastique, une louche de sexe et un soupons d'action. Je suis alors tombée sur le premier tome de La confrérie de la Dague noire publié chez Milady. Ce label appartient à la maison d'édition Bragelonne spécialisée dans les ouvrages de Fantasy, Science-fiction, fantastique. Si les qualités de leurs traductions sont parfois légèrement remises en question, je tiens à souligner que je suis très contente de leurs livres. Ces dernières 15 dernières années, la production du livre de poche s'est dégradée. Aujourd'hui, alors que les prix oscillent entre 6 et 9 euros, combien d'ouvrages ne tiennent pas le coup dans le temps ? Le principale défaut retrouvé étant les pages qui se détachent. Il restent encore -heureusement- des maisons dont la production reste de bonne qualité (comme Gallimard par exemple). Quand c'est le cas, comme ici, je trouve cela important de le souligner.

Concernant le premier tome de la saga de madame Ward, j'ai été légèrement rebutée par la couverture, pas super, alors que Milady nous habitue à plus sympa. Mais la quatrième de couverture m'a vraiment envie de tenter le coup avec cet ouvrage :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

L'Amant Ténébreux s'est révélé être exactement le genre de récit que je recherchais. Un vrai divertissement de bit-lit pour fille. Et bien fait en plus. J'ai trouvé l'histoire vraiment sympa avec une mythologie qui change un peu de ce que j'ai pu lire ces derniers mois et des personnages charismatiques comme je les aime. Tout ça est saupoudré de romantisme et de sexe. Juste ce qu'il faut de mâles mystérieux, sombres et sexy pour nourrir mes fantasmes de midinette. Et je me suis vraiment attachée aux héros... Après je ne vois pas trop comment l'auteur a pu en faire plusieurs tomes parce que franchement, le bouquin se termine vraiment.. Je devrais sous peu recevoir les deuxième et troisième opus de la saga pour satisfaire ma curiosité.  Bref je pense que je vais conseiller et prêter L'Amant Ténébreux aux copines... et me jeter sur la suite dés que possible.

NOTE GLOBALE : 13 / 20