9782253125778

 

Édition : Le livre de poche

Parution : 2007

Classement : Roman

 

Quand j'ai découvert ce livre, j'ai tout de suite été intriguée par la quatrième de couverture qui me semblait aussi prometteuse qu'originale:

« Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d'amour et le lendemain... Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner le change à son entourage ? Et comment retrouver sa propre vie ? C'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence. »

Réellement enthousiaste au début de ma lecture, j'ai vite déchanté au fil des pages. Si l'histoire de Marie m'a étrangement ramené à la mienne (mère de trois enfants, en couple depuis 9 ans et en pleine remise en question de ma vie et de mon couple), j'ai découvert des personnages plutôt vides et pas attachants :

Marie et Pablo, couple parfaits en apparence : beaux, plein aux as, des jobs supers, des amis géniaux, amoureux dans le genre qui t'étalent leur bonheur en pleine face comme une limace étale sa bave sur la salade - oui tu découvriras cher lecteur que j'aime les comparaisons foireuses – et pourtant ce couple parfait cache un secret, attention spoiler : l'infidélité. Bonjour le cliché !

Bien sûr, ce gentil couple a des enfants. Deux. Un garçon et une fille. Le choix du roi, comme on dit. Comme de par hasard ! Et ce ne sont pas des enfants normaux qui se battent, s'insultent et tout. Nan ! Des enfants polis, sages et aseptisés tout droit sortis d'une pub Cajoline – je t'avais prévenu pour les comparaisons.

On rajoute à ça une vision du couple à mi chemin entre les Frères Scott – ouais j'aime pas – et un cours de psycho donné par Gégé le pilier de bar de Trouville, et on obtient un livre très décevant, même si quelques passages m'ont touché, mais pas assez pour relever le niveau à mon avis.

Pour conclure je ne dirais pas que c'est un livre sympathique, car je me suis beaucoup ennuyé tout au long du questionnement sans but de l'auteur avec des paragraphes à rallonge mêlant narration et dialogues quasiment pas délimités. Bref, un livre que je ne relirais pas.

 

NOTE GLOBALE : 9 / 20

 

Ema