9782253155089

 

Édition : Le Livre de Poche

Parution : 2003

Classement : Historique



Depuis longtemps l'Histoire, que ce soit avec des biographies dites sérieuses ou à travers le prisme du roman très documenté, est un domaine qui me passionne. J'ai une prédilection particulière pour l'épopée des maitresses royales, telle la Maintenon ou la Pompadour. La Bourbannaise relatant de manière très romanesque l'existence de Mme du Barry avait donc tout pour me plaire.

Née Jeanne Bécu, Mme du Barry fut la dernière favorite de Louis XV. Pour situer un peu, à l'époque la cour était scindée en deux camps celui du Duc de Choiseul qui avait été nommé ministre par la Pompadour, morte en 1764 et le parti dévot. Étienne-François de Choiseul avait alors pour ambition de placer une de ses alliées dans le rôle de favorite auprès du roi. Ainsi quand la du Barry pointa le bout de ses seins son nez, il n'était pas ravi. Surtout que la jeune femme de 25 ans mit très vite son royal amant de déjà 58 ans sous son charme. Le clan Choiseul mènera une véritable campagne diffamatoire contre la nouvelle favorite. Cette mise au ban par une partie de la Cour alla assez loin. Ainsi Marie-Antoinette qui venait de la Maison de Lorraine, cette dernière hostile à la du Barry, refusa à son arrivée et pendant pas mal de temps d'adresser la parole à la maitresse. Perso je peux comprendre que la pauvre dauphine d'à peine 15 ans alors que son époux mettra pas moins de 7 ans à la dépuceler put jalouser celle qui tenait le roi par le sexe. Ironiquement, pendant la Révolution Française alors que de nombreux courtisans fuyaient à l'étranger, Jeanne du Barry resta fidèle au roi et à la reine. Celle qui était née roturière sous le nom de Bécu mourut d'ailleurs guillotinée en tant qu'ennemi de la Révolution.

Le livre La Bourbonnaise est un bon récit historique très bien documenté mais fortement romancé. Le rythme est agréable et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Je le conseille à qui aime l'histoire mais qui ont envie de lire quelque chose qui ressemble à un roman plutôt qu'à une biographie. Attention toutefois certains partis pris de madame Hermany-Vieille s'appuient sur des hypothèses controversées. En tout cas cet ouvrage est une manière ludique et agréable d'appréhender la fin du règne de Louis XV et donne un point de vu intéressant à la Révolution.

 

NOTE GLOBALE : 13 / 20